Comment faire une sodomie, 10 conseils d’une femme

Comment faire une sodomie ? Étrangement cette pratique sexuelle est associée à l’homosexualité. Alors que, bien sûr, le sexe anal est un grand plaisir aussi bien hétérosexuel qu’homosexuel. Enculer sa copine est un souhait normal, souvent partagé sans que vous le sachiez !

(Mes autres articles c’est ici)

Rencontrer mes lectrices c’est là

La lecture de cet article ne fera pas de vous un spécialiste de la sodomie mais j’espère que vous y trouverez des astuces inédites pour mieux enculer votre copine ou pour vous faire (bien) enculer. Vous allez apprendre comment faire mais aussi comment convaincre votre copine qu’elle peut aimer la sodomie.

Comment bien enculer une femme : Conseil numero zéro

Tout d’abord une idée reçue qu’il faut battre en brèche : le sexe anal ça NE fait PAS mal. En tous cas si ça fait mal c’est mal fait. Sauf si bien sûr la fille veut avoir mal. La sodomie ne doit pas être douloureuse et, oui, bien sûr on peut jouir par le cul !

Comment faire une sodomie, conseil n°1 : La meilleure position

Il serait présomptueux de ma part de dire que je connais LA position qui fait que vous saurez comment enculer votre partenaire sans difficultés. Ce serait présomptueux mais je peux assurément vous dire ce qui a bien fonctionné pour moi et pour la grande majorité des copines avec qui j’en ai parlé. Mon conseil si vous vous demandez comment faire une sodomie est d’oublier la position à quatre pattes. Même si avec le temps et l’expérience c’est une super position je pense que, pour une première sodomie, cette position est inconfortable et ne permet pas que vous puissiez prendre correctement votre temps pour parvenir à bien nous enculer sans nous faire mal. Préférez mettre votre partenaire allongée sur le ventre avec un ou deux coussins sous elle pour relever ses fesses. C’est comme cela que j’ai connu ma première enculade et j’ai tellement aimé que j’en ai fait un billet de ce blog. Une astuce sodomie qui peut aider : utilisez le poids de votre copine pour aider la pénétration anale…

quelques positions sodomie :

la cavaliere : pénétration anale facilité et contrôlée par la fille dans cette position.

Comment faire une sodomie

La cuillère : pratique pour suscurer des mots cochons à votre copine…

Comment enculer en cuillère

La bougie : difficile pour les débutants. Mais redoutable pour le mec en forme qui veut défoncer le cul de sa meuf.

Position sodomie de la bougie

Dans mes rencontres adultères j’ai pu constater que beaucoup d’hommes sont assez démunis quand il s’agit de m’enculer. Je ne suis pourtant ni farouche, ni trop étroite au niveau de l’anus. Quand j’y repense je me rends aussi compte qu’il s’est passé pas mal d’années entre la perte de ma virginité et mon dépucelage anal. J’espère que ces conseils, trucs et astuces pour savoir comment bien enculer une femme feront de vous un adepte de cette pratique pour le plus grand plaisir de votre (ou de vos) partenaire sexuelle. N’hésitez pas à me laisser des commentaires sur le bas de cet article sur comment faire une sodomie. Je réponds à TOUS les commentaires ! Même ceux du genre comment enculer ma meuf, ou je veux la lui mettre bien profond.

Ceux qui cherchent des photos de belles coquines en train de se faire prendre le cul vont être déçus ici. Je privilégie le texte et les vrais conseils pratiques. On trouve des vidéos gratuites et de bons tutos sodomie ici par exemple : Vidéo gratuite sexe anal.

Comment faire une sodomie ? En savoir davantage sur le sexe anal ? voici donc une grosse dizaine de conseils sodomie. Pour trouver une partenaire de découverte vous pouvez essayer le site copine de sexe qui semble bien fonctionner avec inscription pour essais gratuite.

Enfin, avant de me lancer dans ce florilège de conseil pour savoir comment faire une sodomie je ne saurais que trop vous inviter à dialoguer avec des filles qui aiment cette pratique même si vous ne les rencontrez pas en vrai. C’est gratuit et toujours bon de chatter quand on ne sait pas trop comment s’y prendre.

Pour une première sodomie je ne saurais que trop vous conseiller de vous procurer un lubrifiant efficace. Mon préféré en la matière est celui de la photo ci après car il est combiné avec un effet retardateur très très appréciable…

lubrifiant retardant
comment faire une sodomie, lubrifiant retardant

 

Comment faire une sodomie, conseil n°2 : Potentiellement on aime toutes ça

DC91A108-A2A4-429D-A6D6-396ACA98E216

Une première chose à savoir si vous vous posez la question de comment amener une femme à la sodomie c’est que nous aimons quasiment toutes la pénétration anale. Certaines disent ne pas aimer la sodomie mais il faut savoir que c’est soit du à une mauvaise expérience passée, soit à une peur de l’inconnu. Rien n’est immuable et si vous suivez à la lignes les conseils que je vous donne ici je vous garanti que les femmes qui croiseront votre couche vont adorer la pénétration anale et qu’elle en redemanderont.

Même si nous aimons toutes potentiellement la pénétration anale il reste vrai qu’une grosse moitié des femmes ne connaissent pas leur potentiel. Par contre il y a une chose que nous aimons toutes sans exception c’est le cunnilingus. Alors si vous en avez le goût lisez aussi comment faire un cunnilingus.

Comment faire une sodomie, conseil n°3 : Faites de la première sodomie un moment inoubliable

Si vous savez ou soupçonnez que cette sodomie sera une première pour votre partenaire il est important que vous fassiez de ce dépucelage anal un évènement exceptionnel dont elle pourra se souvenir avec délice. Pour cela il faut soigner le décor. Payez un bon restaurant, soyez propre et bien habillé ce jour là, si vous le pouvez prenez une belle chambre d’hôtel, à défaut décorez la chambre ou le salon et choisissez un moment de détente. Cela peut être un samedi après une belle promenade ou une séance de running si vous courrez tous les deux un peu. Bref ne pensez pas que vous allez réussir cette première sodomie un mercredi soir après une journée de travail avec le stress d’un réveil le lendemain à 6h45 !

Comment faire une sodomie, conseil n°4 : Lubrifiez

Que ce soit pour une première fois ou même après il faut lubrifier. Je ne dis pas qu’il n’y en a pas qui aiment être enculées à sec mais ce n’est pas la majorité et certainement pas des débutantes en la matière. Donc prévoyez de lubrifier. Cela veut dire avoir prévu le coup ! Ayez à portée de main une huile de massage de qualité ou une lotion pour le corps ou encore un lubrifiant spécialement acheté sur internet ou en sexshop. A défaut vous pouvez bien sur utiliser la mouille de la chatte mais c’est plus aléatoire et cracher dans le cul comme on voit sur certaine vidéo n’est pas nécessairement apprécié…

Personnellement j’ai un petit faible pour les gels lubrifiants dit « retardateurs ». N’en attendez pas des miracles en terme d’effet retardateurs mais c’est quand même pas mal. En tous cas à chaque fois que j’en ai utilisé j’ai l’impression que c’était efficace.

Comment faire une sodomie, conseil n°5 : Commencez par la chatte

La voie du succès est dans la détente de votre partenaire. Plus les muscles de son anus seront détendus plus vous aurez de facilité à l’enculer. N’oublier pas que s’il s’agit d’une première sodomie elle a sans doute de l’appréhension. Et pour nous détendre, messieurs, rien de tel que de bien s’occuper de notre chatte. Cela peut être avec votre bite mais pensez bien qu’il faudra garder de l’énergie pour la suite. Donc je conseille un long cunnilingus avec langue et doigts baladeurs. Prenez votre temps là dessus, n’ayez pas peur de nous faire jouir car, contrairement à vous, messieurs, nous savons jouir plusieurs fois d’affilée sans avoir envie que cela s’arrête.


Comment faire une sodomie, conseil n°6 : utilisez vos doigts

Ils ont bien servi dans notre chatte, il s’agit maintenant de vérifier que l’on est prête pour le grand saut. Commencez par une double pénétration avec vos doigts. un ou deux dans la chatte et un dans l’anus. A ce stade cela devrait aller tout seul et la fille devrait se cambrer pour vous aider et montrer qu’elle aime à fond. Vous vous demandez peut être encore comment faire une sodomie avec votre queue. Mais, je suis maintenant certaine que l’expérience de vos doigts va vous aider. Et puis, autant vous l’avouer, nous les femmes adorons cette sensation d’être ainsi fouillée tout partout.

Comment faire une sodomie, conseil sodomie n°7 : Que si vous bandez bien dur

Si vous bandez bien dur à ce stade alors vous pouvez y aller. Par contre, si vous sentez que vous avez une baisse de régime il vaut mieux ne pas tenter le coup et remettre cela à une prochaine fois. Pas d’inquiétude, avec la façon dont vous venez de la chauffer c’est certainement elle qui vous fera comprendre la prochaine fois qu’il faut réessayer. Bander dur c’est important pour la sodomie ! Quand j’en discute avec mes amies nous faisons toutes le même constat : Si notre partenaire bande un peu mou nous disons que ce n’est pas grave pour ne pas vexer mais nous sommes terriblement frustrées de ne pas sentir une verge bien dure et longue dans notre chatte ou notre cul. Mais cela personne ne vous l’avouera parce qu’on n’est pas non plus méchantes pour le plaisir en général et surtout parce que le dire ne change rien ! Et la taille aussi ça compte bien sûr ! En deuxième lieu après la dureté mais ça compte. Surtout la longueur en ce qui me concerne ! Un amant rencontré sur internet qui l’avait particulièrement longue et dure m’a avoué utiliser un programme d’entrainement pour bander plus dur et plus long. Je dois dire qu’il était irréprochable de ce point de vue. Quel dommage qu’il ait complètement manqué d’imagination par ailleurs et n’ai que si peu de mots à son vocabulaire…

Comment faire une sodomie, conseil n°8 : Forcez le passage…mais pas trop

Tout semble bien en place donc. Allez y franchement car si c’est une première sodomie il est possible que votre partenaire ne soit pas, malgré vos soins attentifs, totalement détendue. N’ayez pas peur, les anus trop étroits sont une légende, Je vous assure que les femmes chient des étrons aussi gros que vous les mecs. Et ça passe par le même trou ! Si cependant ça ne rentre pas à la première ou à la seconde tentative il ne faut pas non plus insister car il n’y a aucune chance que votre partenaire soit plus détendue. N’en faites pas une affaire d’état, comme je le dis dans le conseil précédant avec la façon dont vous l’avez chauffée elle en redemandera forcément la fois suivante.

Comment faire une sodomie, conseil n°9 : Encouragez votre partenaire

Une fois bien enfoncé dans son cul vous pouvez commencer le va et vient. N’oubliez pas d’ajouter un peu de son à tout ça. On n’est plus au temps du cinéma muet et on aime toute être flattées. Dite moi que je suis bonne, que mon cul est trop bon, insultez moi de tous les noms, je suis une salope qui aime ça etcetera…Franchement ce n’est plus le moment d’être timide !

Comment faire une sodomie, conseil n°10 : Un plug anal vous offrirez

L’avoir fait une première fois c’est bien. Je suis sûre que cela n’a pas été facile, même en suivant tous mes conseils pour une sodomie réussie. Sachez que plus une femme pratique la sodomie plus elle aime cela et moins c’est difficile. Pour plus de plaisir et pour faciliter la tâche la prochaine fois vous pouvez offrir à votre belle un plug anal à porter pendant la journée en prévision de l’enculade du soir. Il en existe de très beau et design si j’ose dire pour toutes les bourses.

COMMENT FAIRE UNE SODOMIE, CONSEIL N°11 : L’INSPIRATION TU TROUVERAS

Personnellement je préfère la vraie vie et l’expérience réelle en os et surtout en chair. Mais il faut bien avouer que, quand on est mariée on n’a pas forcément l’occasion de pratiquer tous les quatre matins. Vous trouverez toujours des fanfarons pour revendiquer plusieurs plans cul par semaine avec pénétration anale grace à internet. Mais les personnes sérieuses qui s’y sont essayé savent très bien que ce n’est pas aussi facile qu’on veut bien nous le faire croire. Aussi quand l’occasion se présente il peut arriver de se sentir démuni (ou démunie) et de ne plus savoir ni comment s’y prendre ou simplement de ne plus être en confiance quant à l’acceptation de la pénétration anale. Un bon moyen pour rester concentré sur la question et garder confiance est d’en avoir parlé avant avec des filles qui pratiquent. Cela est possible en Tchat webcam, soit sur une site de rencontre soit, pourquoi pas, avec une hôtesse sexy qui peut aussi vous prouver en direct qu’un bon petit cul peut toujours se faire pénétrer par une bonne bite bien dure ou un gode. Cela peut vous paraître cru de la part d’une fille comme moi. Mais je suis crue et je l’assume !

COMMENT FAIRE UNE SODOMIE, CONSEIL N°12 : LA TAILLE DU PENIS NE COMPTE PAS

Souvent celles et ceux qui n’ont jamais pratiqué la sodomie se posent la question de la taille du pénis. Une amie un peu sotte me demandait si une trop grosse bite ne risquait pas de lui faire mal. Un amant bien monté s’en trouvait complexé au point de ne pas oser me la mettre dans le cul ! Je voudrais rassurer ici chacune et chacun. La taille ne compte pas tant que cela et, pour peu que l’homme bande bien dur et que vous lubrifiez alors ça passera forcément. Il existe des programmes dit sérieux d’amplification de la taille du pénis (ici par exemple). En réalité ça ne marche pas du tout aussi bien que veulent le faire croire les sites (je le sais car je bosse dans le domaine médical). Mais pour la force des érections c’est plutôt réputé efficace…

COMMENT FAIRE UNE SODOMIE, CONSEIL N°13 : LA FILLE TU TROU(V)ERAS

Finalement cette article sur comment faire une sodomie mérite plus que 10 conseils. En voilà donc un onzième. En introduction (anale) j’ai dit que potentiellement nous aimions toute cela. Et je le pense sincèrement. Mais il se peut que de votre côté vous manquiez  d’expérience en la matière. Ou que votre copine ne soit pas trop convaincue par la sodomie. Dans ce cas je ne saurais que trop vous conseiller de trouver, temporairement bien sûr, une fille qui aime déjà la sodomie. Ce sera plus facile. Pour cela il faut viser les sites de rencontre à plan cul un peu spécifiques. Moi, quand je veux un plan anal avec fessée (mon péché mignon) je mets une annonce sur copine de sexe. Mais en réalité il y en a d’autres qui fonctionnent bien (n’hésitez pas à me demander en message privé…). Pour aller plus loin ma dernière sodomie.

Publié par

Lucie

Comment me décrire ? Disons que je suis une MILF 2.0 ! Une femme mariée trop tôt devenue accro aux rencontres adultères sur internet. Mes déplacements professionnels me permettent de céder à mes pulsions sans trop de risque d'être découverte. J'aime écrire et raconter mes aventures. J'aime aussi recevoir des commentaires sur ce blog ! Cela fait peut être de moi une grosse salope, une grosse pute ou une grosse cochonne, c'est au choix. Sauf que je ne suis pas grosse...Et que je choisi ma sexualité librement. Pour me séduire il suffit parfois d’être un peu original. Je suis une grande curieuse. Je traîne parfois (une ou deux fois par mois grand max) sur cinqasept. Je change à chaque fois de pseudo mais si vous me laissez le votre, qui sait je vous ferez peut être signe💋

80 réflexions au sujet de « Comment faire une sodomie, 10 conseils d’une femme »

  1. Salut !
    Tout d’abord merci pour tes articles, j’adore tes passages très excitants d’une écriture fine à du langage très cru.

    Je suis tombé sur cette article en faisant une recherche et je me suis retrouvé à lire quelques unes de tes aventures. Et je ne compte pas m’arrêter là ! Si tu passes près de Mulhouse pour le boulot, n’hésite pas à me contacter. Cela pourrait donner un joli billet… « cet inarrêtable et absolument fantastique amant trentenaire <3 » ou quelque chose du genre (I joke I joke… enfin pas totalement !)

    Bref en lisant ton article, je reconnais ne pas avoir à proprement « appris » mais j’adore ta façon de voir, de vivre la sodomie. Et je me suis dit que j’allais donc te poser une question/conseil.

    Voilà : j’ai une vie sexuelle très épanouie, et je suis avec ma femme depuis maintenant 5 ans. Elle n’aimait que peu la sodomie et me laissait la sodomiser toutes les semaines-3 semaines, cela dépendait beaucoup, mais c’était (très) fréquent. Elle le faisait parce qu’elle adorait la sensation de domination, et qu’elle ne m’a jamais refusé grand chose au lit, et parce que j’adore ça.
    Il y a quelques mois, on a enchaîné plusieurs sodomies où elle a enfin littéralement joui du cul. Je n’en revenais pas qu’elle me demande d’y aller plus fort alors que c’était plutôt pour me calmer gentiment qu’elle me parlait de rythme quand je la défonçais par derrière, qu’elle me demande de ne pas m’arrêter. La seule fois où elle avait autant kiffé la sodomie c’était un an avant, quand je l’avais convaincue d’essayer la double avec un dildo. Trois fois. Elle avait là aussi adoré, énorme orgasme, puis… plus jamais… (même si c’est au programme qu’on le refasse, mais le programme tu vas le voir n’a plus le même rythme)
    Pendant nos aventures du côté de l’orgasme anal pour ma dame, soit c’était seulement sodomie, soit c’était amplifié par un Womanizer. Ça a duré et la sodomie est devenue une pratique quasi-systématique de grosso modo janvier à mars, petite pause puis jusqu’à mai je dirai.
    Mais après un orgasme particulièrement fort pour elle, et une défonce géniale pour moi, elle a commencé à ne plus vouloir… je lui en ai parlé (gentiment toujours hein? Je ne la force à rien), et elle m’a dit qu’elle adorait, que c’était très intense, mais qu’elle voulait calmer le rythme. Ok… je n’ai pas bien compris son « c’est trop de plaisir à gérer »… bref notre sexualité a continué à être très bien, avec désormais (beaucoup) moins de sodomie que quand elle me laissait l’enculer alors qu’elle n’aimait pas vraiment la sensation.
    Une sodomie extra en juillet… une sodomie rapide en août… et sinon depuis mai-juin c’est un tout ou presque.
    Aurais tu une idée de ce qui peut la bloquer en sachant que quand on en parle elle me dit qu’elle aime, mais qu’elle veut se sentir prête… sans pouvoir plus m’expliciter ce que cela signifie ; je ne force pas, j’aimerais comprendre ce qui a pu la pousser à moins pratiquer la sodomie au moment où ça lui a procuré les plus gros orgasmes de sa vie (ses mots pas les miens).
    Aurais tu une idée de ce qui a pu l’écarter de cette pratique qu’on commençait à vraiment maîtriser ? une astuce, pour que je puisse de nouveau sodomiser ce cul que j’aime tant, même si ce n’est plus aussi régulier que quand elle aimait moins.
    Si tu as une théorie, une idée, je suis preneur :)

    Voilà voilà merci beaucoup
    Super blog !!

    1. Salut, merci merci merci pour les compliments et le superbe commentaire !
      Ma meilleure amie dit : « Du poulet, encore du poulet, toujours du poulet »
      Phrase un peu mystérieuse mais qui, je crois, veut juste dire : « Tout passe, tout lasse, sauf les glaces ». La sosomie n’étant pas un parfum de sorbet je dirais qu’il y a peut être lassitude.
      Je me reconnais un peu dans ce que tu raconte de ta femme. J’adore le sexe, je suis fan de SM et les plans cosplay me rendent juste folle ! Mais je peux aussi me lasser, faire de grandes pauses plus ou moins contraintes (mariage et clandestinité obligent…). Parfois, quand je suis allé très loin (trop loin ?), je prends un immense pied à refaire un plan cul romantique, simple, timide avec sieste sous la couette et missionnaire avec roulage de patin. Bon, sinon je n’ai pas trop de conseil à donner en vérité. Deux idées peut être : As tu essayé le poppers ? Pour la sodomie c’est parfois bien…
      Autre idée en forme de dicton : « Changeent d’herbage réjoui le veau… »

      1. Salut Lucie, me revoilà !
        Alors je lui ai demandé quand elle est rentrée du boulot si c’était la lassitude, elle m’a encore répondu que « non pas du tout », et sans conclure la discussion, elle est partie prendre une douche. Moi j’avais toujours beaucoup de travail de toute façon. Deux heures après, elle m’a demandé de venir la rejoindre dans le salon où, elle s’enculait avec un dildo. Elle m’a demandé de remplacer le dildo, de la defoncer. Elle s’est mise de façon à ce que je puisse l’enculer, et à entrepris de me chauffer en prodiguant des gorges profondes à ce dildo qui sortait de son cul (d’où la longue douche, elle fait des lavements, et oui, j’ai le paradoxe d’être partageur avec ma femme et très jaloux à la fois). C’est parti en vrille, une double pénétration avec ce dildo, et mon engin qu’elle réclamait en « pounding » (je ne sais pas dire en français, ni si c’est le bon terme, mais en gros presque sortir et me réenfoncer jusqu’au bout) et a un rythme… je sentais le dildo, je kiffais! et elle m’a fait du edging pendant une baise full anal de plus d’une heure. en me demandant de lui dire si je venais, de sortir, et elle venait me faire un cul à la bouche apres des petites pauses/poses provoquantes, puis on reprenait dans une autre position et elle recommençait quand je ne tenais plus, après une petite pause parce que visiblement elle voulait que ça dure et que je ne lui vienne pas dans la bouche (enfin pas de suite). Ça a encore pris une autre tournure puisqu’elle s’est remise en levrette sur le tapis, et m’a demandé de, je la cite, « lui défoncer le cul ». On a commencé fort, elle m’a demandé d’accélérer alors que je commençais à fatiguer haha, et j’ai senti/entendu qu’elle venait, ses jambes tremblantes et en réveillant le quartier. Bref, même si elle a avait eu d’autres orgasmes avant, celui ci a du la satisfaire parce qu’elle s’est jeté sur ma bite et m’a fait venir en gorge profonde et en me léchant méticuleusement de l’anus au gland, tout ça avec force de dirty talking. Elle a avalé (quand elle commence comme une pornstar, elle finit… c’est pas tant pour elle ça mais elle sait que je kiffe le dirty Talking et ce fameux (degueulasse diront beaucoup) ass-to-mouth. J’étais un peu abasourdi et surtout on a fumé du CBD et on s’est endormi direct après manger, donc on a en a pas parlé. Le lendemain juste quelques sextos où elle me disait qu’elle avait kiffé etc.
        Le soir c’était 69 paresseux mais délicieux, et le matin très tôt d’après, elle m’a réveillé et m’a demandé de l’enculer à sec (une fellation la bouche sèche donc pas très baveuse comme seul lubrifiant). Comme tout le monde je préfère avec un lubrifiant, même pas spécial anal, mais psychologiquement c’est toujours tres fort, surtout à 5heures du matin.avec cette fille qui parait si précieuse, belle et sage, mais que j’encule profondément bien que le silicone ne soit pas là pour faire dans le hard, en missionnaire à me lecher partout où elle pouvait (ah, tu as une explication sur ce kiff que j’apprécie beaucoup sans trop comprendre : qu’elle me lèche les aisselles des fois ? Souvent). Je suis venu dans son cul et on a dû se bouger de se doucher et de se préparer).
        Je lui ai redemandé hier ce qui l’avait fait revenir à la sodo, puisqu’elle m’a proposé que ce week-end a l’hôtel y soit consacré… :) ). Elle m’a dit qu’elle adorait mais que quand ça devenait automatique pour moi elle avait l’impression que ça devenait banal. Mais que au final c’est ce qu’elle préfère dans le sexe… :)

        J’ai eu mon explication qui me convient, et la tienne tient quand même aussi un peu la route même en parallèle. Et j’ai eu 2 sodomies en quelques jours depuis que je t’ai écrit.

        Oui on a essayé le poppers, ça l’aide pas. Elle ressent rien. Notre truc c’est qu’on a deux lubrifiants anaux : même marque pour les deux, Eros, un en gel qui permet de faire des dilatations assez folles, et en silicone liquide. C’est généralement elle qui choisit, et je sais que si c’est le premier, ça va être encore plus hard, alors qu’on est globalement toujours dans le hard.
        Parce que comme toi, moi aussi j’ai juste envie de bisous et de slow sex (anal elle veut que j’aille vite), de câlins sous la couette, et ça arrive régulièrement, mais elle me demande forcément à un moment ou a un autre de la defoncer. Petit côté animal.

        Merci de tes conseils, suffisait de lui en reparler, même si je ne sais vraiment pas ce qui a pu changer d’un coup. J’en parlerai avec elle pour savoir peut-être un peu plus le rythme qu’elle veut. Mais quand elle me dit « que pour moi ça devient automatique », ces moments là c’est elle qui voulait que je l’encule tout le temps haha !
        Bref je ne comprends pas trop, mais merci pour ta réponse. J’avais perdu l’adresse de ton blog, tout va bien je vais pouvoir reprendre mes petites lectures de tes aventures.

        A bientot merci encore !!! :)

  2. Bonjour Lucie,
    Toi qui a pas mal d’expérience dans le domaine, dis moi quelle position tu préfères pour te faire enculer, celle qui te fait couiner le plus ?
    Je vais rencontrer une femme qui a de l’expérience dans ce domaine et j’aimerais qu’elle se souvienne de ma bite dans son cul !
    Pierre.

  3. Bonjour Lucie,
    j’ai beaucoup aimé ton article et tes conseils particulièrement enrichissants démontrant une grande expérience en la matière.
    Nous avons déjà essayé avec ma femme, il y quelques années de cela et avons été mutuellement déçus. Il est sûr que si j’avais suivi tous les astuces et conseils de ce blog, cela aurait changé bien des choses.
    Mais les coussins que tu préconises, doit-elle les mettre sous ses hanches de la partenaire ? Quel est cet avantage ?
    D’autre part, l’expérience montre que je m’y suis mal pris. On essaye tous à 4 pattes ? Ma femme pourtant brésilienne et très en avance sur pas mal de choses et sur ses connaissances dans le domaine du sexe, n’en savait pas une rondelle sur ce domaine précis.

    Faut il chauffer la femme avec les doigts préalablement. Je dois reconnaitre que de temps en temps lorsque je lui glisse un doigt dans les fesses, elle aime bien ça.

    La question que je souhaiterai poser pour un homme de 52 ans et une femme de 47.
    Quelle est la meilleure approche possible en cette période Corona, car un bon resto n’est pas toujours très facile ?
    J’ai acheté le lubrifiant spécial anus et on sent qu’il es particulièrement efficace, car il ne sèche pas vite du tout.
    A quel moment le mettre ? Faut il en mettre aussi dans le cul de sa femme ?
    Beaucoup de questions qui j’espère feront de nous de nouveaux adeptes. Merci d’avance Lucie pour ton intérêt.

  4. Salut Lucie. Je parcourrais à nouveau ton blog et m’est venue l’envie de relire cet article et de te donner les suites de mon histoire personnelle. Donc depuis mon commentaire précédent, j’ai continué de suivre tes conseils mais en particulier le fait de ne jamais la forcer et cela pour 3 raisons: la première forcément par respect, ensuite car je ne veux surtout pas qu’elle se braque si celà devait être douloureux et enfin parce que je tiens aussi à ce que ce soit elle la demandeuse, cela m’excitera au plus haut point. Donc tu as compris que je n’ai toujours pas franchi la porte de derrière un an déjà après les débuts du titillement de sa magnifique petite rondelle. Mais ça n’est pas au point mort pour autant. Les 2 premières expériences lui ont fait prendre conscience du potentiel érogène de cette partie de son anatomie et j’ai très rapidement pu y introduire 1, 2 voir 3 doigts durant quasiment tous nos rapports suivants. Quel bonheur pour moi de pouvoir ainsi jouer avec son anus, et quelle surprise aussi pour tous les 2 de voir à quel point cela a augmenté la puissance de ses orgasmes et par le fait les miens également car cérébralement ça m’excite énormément. Ensuite je me suis permis de commander un petit assortiment de jouets sur le net avec du lubrifiant adapté à ce genre de pratique comme tu le conseil. Rien d’extraordinaire, œuf vibrant, vibro et gode taille normal,etc… A réception je les lui ai offert comme un cadeau et elle en a eu la garde pour qu’elle soit certaine que c’est elle qui maîtrise la situation. Elle a très rapidement pris goût au lubrifiant, elle ne peut plus s’en passer. Lorsqu’elle jouit, elle ne sait plus si c’est vaginal, anal, ou clitoridien ! Je suis du genre manuel, j’aime exploiter toutes les possibilités en même temps que la pénétration. Il est très rare que je jouisse avant ma partenaire car mon plus grand plaisir est d’en donner. Et maintenant elle a enfin commencé à vouloir essayer ses joujoux. Elle est accroc au chapelet anal (les boules de plus en plus grosses à introduire derrière pendant la pénétration vaginale). J’en suis rendu à l’avant dernière boule, encore une et on en sera presque au diamètre de ma verge. Etape que j’attends avec impatience et qui donnera je l’espère le coup d’envoi de ramonages endiablés de ma part dans son petit anus que je sais si agréable et source de tant de plaisirs à venir. Pour résumer : ma femme est passée d’une clitoridienne qui pensait ne jamais jouir autrement que par la masturbation de son clitoris, à une accroc de l’excitation de sa rondelle. Elle a des orgasmes de malade avec son joujou à boules dans le cul pendant que je lui lime le minou sans avoir à toucher son clito. D’ailleurs elle veut de moins en moins que je le touche pendant l’acte, car les orgasmes qu’elle a maintenant peuvent s’enchaîner sans problème (3 d’affilés pour l’instant) alors que lorsque ça vient du clitoris elle a plutôt tendance à vouloir arrêter juste après comme un homme après l’éjaculation. En plus ils sont bien plus puissant d’après elle, et de mon point de vue ya pas photos. Bref j’étais déjà content de la faire jouir une ou deux fois quasiment à chaque rapports avant, mais ce n’était rien en comparaison des 2 ou 3 fois par rapports avec la stimulation de son petit trou du cul. J’en bande rien que d’écrire tout ça. C’est en partie grâce à toi, merci, et je terminerai en conseillant à tous ceux qui ont pris le temps de lire ce commentaire et qui souhaiteraient essayer la sodomie avec leur partenaire d’être patient, d’être attentionné et surtout de persévérer car ça en vaut vraiment la peine, que ça fonctionne pour moi et ma femme, et pourtant c’était pas gagné car elle n’en était vraiment pas de se faire trifouiller la rondelle jusqu’à il y a un an. Et je vous assure qu’elle a du caractère. PS: si tu as moyen de mettre mon commentaire en avant dans ton blog pendant quelques temps pour partager mon expérience avec le plus grand nombre j’en serai plus qu’honoré. Biz Lucie

  5. Hello, toutes les femmes que j’ai baisé, je les ai enculé et les encule de la façon suivante, un superbe annulingus d’une bonne heure, avec le pouce dans la chatte et le doigt qui branle le clitoris. Quelle belle musique font elles toutes, j’en ai la bite qui exploserait tellement je bande. Au bout d’une bonne heure de léchage de son anus et de masturber son clitoris, je commence à lubrifier son anus et mon membre, j’introduis un puis 2, puis 3 doigts en prenant tout mon temps, quel délice de l’entendre râler  » surtout ne t’arrête pas, continue etc » et enfin après 30 minutes, j’introduis mon beau membre progressivement dans un lent va et vient; là on est proche du hurlement de plaisir pour certaines, d’autres jouissent en pissant, j’oublie de dire que j’encule de face pour voir leur visage, leur expression, car certaines sont tellement « innocentes » « romantiques » bien habillées, qu’on leur donnerait le Bon Dieu sans confession, mais aucune ne resistera à un long et vigoureux lechage d’anus surtout si vous êtes un expert en cunnilingus; Quand vous aurez enculé à fond votre chérie et qu’elle a bien râlé et joui jusqu’à innonder les draps, alors et seulement alors, pourrez vous lui dire, comme moi 67 ans,  » maintenant tu sais ce que ça veut dire , tu es à moi, tu m’appartiens, personne d’autre n’a le droit d’éjaculer dans ta bouche dans ta chatte, dans ton cul  » à dire quand vous êtes encore bien profond dans sa rondelle; je termine en recommandant la sodomie avec amour et parcimonie pour que la rondelle de la belle demeure bien serrée !!!

  6. Je suis AnaLinda. Colombienne de naissance mais Breziliene de cul et de seins. 24 ans, escort à mes heures perdues sur Genève et environs j’avoue beaucoup aimer ce blog coquin. Je n’écris pas ici pour faire ma pub (Franchement pas besoin !). Mais juste pour dire à tous les hommes qui lisent ceci que ce n’est pas parce que c’est payant que c’est falsifié. J’aime le cul et être payée pour faire ce que j’aime le plus dans la vie je ne vois pas le problème. J’ai plein d’amies comme moi et on en a ras la chatte des bien-pensants qui veulent nous « sauver ». Vive le cul sous toutes ses formes gratuites, payantes, contre faveurs ou cadeaux, douces ou violentes, pas la bouche, la chatte, l’anus ou juste entre deux gros seins. Merci Lucie pour ton blog si rafraîchissant, bravo à toutes celles qui assument aimer se faire baiser ou baiser.

  7. J’ai lu un peu vite ton article sur comment faire une sodomie mais il me semble que tu n’as pas pensé à parler de l’effet relaxant d’un bon petard de marijuana sur la fille un peu coincée qui veut se détendre l’anus. En tous cas pour moi ça m’a carrément aidée au début.

  8. Je vous félicite pour votre blog que je viens de découvrir en cherchant des renseignement sur cette fameuse sodomie.
    Je suis très intéressé par cette pratique et j’essaie depuis quelques temps d’y amener ma femme.
    J’ai 36 ans et elle 34, nous sommes ensemble depuis 17 ans.
    La confiance est à peu près là, mais elle en est toujours à « c’est pas naturel », « c’est pas fait pour » etc, etc…
    Il y a peu j’ai quand même réussi une première fois à lui titiller l’anus avec un doigt et à l’introduire légèrement. Elle était un peu pompette et très excitée pendant l’acte. Rien de forcé, je l’ai amené naturellement et elle a pris ça à la rigolade.
    La dernière fois, j’ai retenté le coup avec le doigt, à jeun ce coup-ci.
    Un peu réticente au début quand à la zone que j’explorai du bout du doigt, mais vraiment excitée de ce que je lui faisais par devant, elle s’est laissée faire à condition que je n’introduise pas le doigt cette fois ci.
    J’ai donc pu lui caresser l’anus tout du long que je la faisais jouir en la pénétrant par devant tout en lui caressant le clito.
    C’était pour moi une sensation et une excitation énorme.
    J’ai bien lu vos conseils, mais si vous en avez d’un peu plus personnalisé dans mon cas pour pouvoir aller plus loin, je suis preneur.
    PS: Je crois aussi que j’ai besoin dans parler, c’est pour ça je me permet de laisser un commentaire.
    Merci d’avance.

    Vous avez mon mail, si vous êtes partante pour qu’on corresponde sur le sujet et que je vous tienne au courant de l’évolution.

    1. Merci pour ce long commentaire ! Tout d’abord, je ne suis ni sexologue ni conseillère conjugale, juste une femme qui aime le sexe et qui aime aussi écrire !
      Sur l’argument « c’est pas naturel, c’est pas fait pour etc… » je dirais que sucer non plus n’est pas naturel et que pourtant…Tellement de choses ne semblent pas « naturelle » mais existent et sont pourtant excitantes pour certaines personnes. Et justement les pratiques sexuelles c’est heureusement riche, varié et sujet à un tas de « bizarreries ». C’est cela qui est bien aussi !
      Quand à ce qui est des conseils plus personnalisés je dirais que si ça a bien marché « pompette » alors c’est une piste intéressante. Fumer de l’herbe peut désinhiber et est connu pour être un excitant pour l’homme. Pas mal de mecs bandent mieux, plus dur et plus longtemps avec un joint dans le nez. A l’inverse de l’alcool…Mais si vous tenez à rester sans les substances légales alors il y a les pop-up.
      J’écrirai peut être plus plus tard, au plaisir cependant de vous lire bien sûr !!

      1. Salut Lucie. Je parcourrais à nouveau ton blog et m’est venue l’envie de relire cet article et de te donner les suites de mon histoire personnelle. Donc depuis mon commentaire précédent, j’ai continué de suivre tes conseils mais en particulier le fait de ne jamais la forcer et cela pour 3 raisons: la première forcément par respect, ensuite car je ne veux surtout pas qu’elle se braque si celà devait être douloureux et enfin parce que je tiens aussi à ce que ce soit elle la demandeuse, cela m’excitera au plus haut point. Donc tu as compris que je n’ai toujours pas franchi la porte de derrière un an déjà après les débuts du titillement de sa magnifique petite rondelle. Mais ça n’est pas au point mort pour autant. Les 2 premières expériences lui ont fait prendre conscience du potentiel érogène de cette partie de son anatomie et j’ai très rapidement pu y introduire 1, 2 voir 3 doigts durant quasiment tous nos rapports suivants. Quel bonheur pour moi de pouvoir ainsi jouer avec son anus, et quelle surprise aussi pour tous les 2 de voir à quel point cela a augmenté la puissance de ses orgasmes et par le fait les miens également car cérébralement ça m’excite énormément. Ensuite je me suis permis de commander un petit assortiment de jouets sur le net avec du lubrifiant adapté à ce genre de pratique comme tu le conseil. Rien d’extraordinaire, œuf vibrant, vibro et gode taille normal,etc… A réception je les lui ai offert comme un cadeau et elle en a eu la garde pour qu’elle soit certaine que c’est elle qui maîtrise la situation. Elle a très rapidement pris goût au lubrifiant, elle ne peut plus s’en passer. Lorsqu’elle jouit, elle ne sait plus si c’est vaginal, anal, ou clitoridien ! Je suis du genre manuel, j’aime exploiter toutes les possibilités en même temps que la pénétration. Il est très rare que je jouisse avant ma partenaire car mon plus grand plaisir est d’en donner. Et maintenant elle a enfin commencé à vouloir essayer ses joujoux. Elle est accroc au chapelet anal (les boules de plus en plus grosses à introduire derrière pendant la pénétration vaginale). J’en suis rendu à l’avant dernière boule, encore une et on en sera presque au diamètre de ma verge. Etape que j’attends avec impatience et qui donnera je l’espère le coup d’envoi de ramonages endiablés de ma part dans son petit anus que je sais si agréable et source de tant de plaisirs à venir. Pour résumer : ma femme est passée d’une clitoridienne qui pensait ne jamais jouir autrement que par la masturbation de son clitoris, à une accroc de l’excitation de sa rondelle. Elle a des orgasmes de malade avec son joujou à boules dans le cul pendant que je lui lime le minou sans avoir à toucher son clito. D’ailleurs elle veut de moins en moins que je le touche pendant l’acte, car les orgasmes qu’elle a maintenant peuvent s’enchaîner sans problème (3 d’affilés pour l’instant) alors que lorsque ça vient du clitoris elle a plutôt tendance à vouloir arrêter juste après comme un homme après l’éjaculation. En plus ils sont bien plus puissant d’après elle, et de mon point de vue ya pas photos. Bref j’étais déjà content de la faire jouir une ou deux fois quasiment à chaque rapports avant, mais ce n’était rien en comparaison des 2 ou 3 fois par rapports avec la stimulation de son petit trou du cul. J’en bande rien que d’écrire tout ça. C’est en partie grâce à toi, merci, et je terminerai en conseillant à tous ceux qui ont pris le temps de lire ce commentaire et qui souhaiteraient essayer la sodomie avec leur partenaire d’être patient, d’être attentionné et surtout de persévérer car ça en vaut vraiment la peine, que ça fonctionne pour moi et ma femme, et pourtant c’était pas gagné car elle n’en était vraiment pas de se faire trifouiller la rondelle jusqu’à il y a un an. Et je vous assure qu’elle a du caractère. PS: si tu as moyen de mettre mon commentaire en avant dans ton blog pendant quelques temps pour partager mon expérience avec le plus grand nombre j’en serai plus qu’honoré. Biz Lucie

  9. Bonjour

    Tout d’abord je vous remercie pour cet article fort bien écrit.
    Je lis un peu à droite à gauche sur le net, je m’instruis et voyage un peu grâce à cela.

    Mon rêve est d’essayer la sodomie. Malheureusement, il ne se passe plus rien avec mon épouse depuis 5 ans à son initiative. Elle m’a trompé pour chercher ailleurs ce qu’elle m’a reproché de ne pas lui donner. Quant à moi, et bien c’est abstinence depuis tout ce temps n’ayant jamais trouvé quelqu’un avec qui partager un moment de tendresse. Ma timidité n’aide pas non plus….

    Et le sexe est un sujet sensible entre nous et pourtant je commence à trouver le temps un peu long.

    Merci pour ces images que j’ai pu avoir en vous lisant.

    À vous lire à nouveau j’espère.

    Tim

  10. Merci pour tes conseils Lucie, je me sens fin pret pour la sodomie
    Et pour ton petit cul ne t inquiete pas je saurais m en occuper le jour venu meme si j’ aime les petites chattes, cela m exite plus.
    Tout d’ abbord je te doigterais ac deux doigts comme tu l’ as dis, je te lecherais et quand je te senturais prete je t enfoncerais ma bite dans ta chatte en commencant doucement pour pas trop te brusquer d’ un coups et en finisant tres rapidement.
    Sur ce j’ espere que tu va bien et j espere que tu va me repondre rapidement et surtout prends soin de ta chatte masturbe la regulierement et de ton petit cul
    Bisouuuuusss

  11. Lucie,

    Comme promis, je vais vous raconter la première pénétration anale avec ma femme.

    Nous avions deja tenté une approche «digitale» (un superbe mot, très d actualité dans le monde de l enteeprise 😉 ) de la penetration anale avant hier mais aussi hier.

    Je voulais bien préparer le terrain avant de pouvoir y introduire mon sexe.

    Pas plus tard que ce soir, apres un bon restaurant, madame me demande si je peux lui masser le dos…

    Entierement nue sur le lit (et moi aussi), je prepare l huile massage et commence a parcourir son dos de mes mains.

    Involontairement (quoique…) mon sexe glisse entre son sexe et son petit trou. Pendant que je la masse, mon gland frottait doucement cet endroit. Elle ne disait rien, savourant ce moment. Je ne savais pas encore quoi trop penser.

    Vers la fin du massage, mon gland titillait l entrée de son orifice. J étais alors en érection totale, commençant a me sentir de plus en plus excité.

    Elle me prit alors le sexe pour et me demanda d essayer de l introduire «pour voir».
    Je me calais alors bien a l entrée de son petit trou, elle m attrapa les fesses, et me tira tout doucement vers elle jusqu’à mi- longueur. Quelle délicieuse sensation !

    Elle me demanda de me retirer, faute de lubrifiant. Mais non sentions tous les deux que nous pouvions aller plus loin encore.

    Je lui propose alors de lubrifier avec l huile de massage. Elle acquiesce sans détour.

    J etale de l huile sur toute la longueur de mon sexe, toujours dans une érection extrême, je badigeonne son entre-fesse puis commence des,va et vien avec mon doigt.

    Elle se met a quatre pattes avec un oreiller sous les hanche.

    Je m introduis doucement dans son orifice, jusqu a atteindre toute la longueur. Elle gemit.

    Je ressens un plaisir qui m etait jusqu alors inconnu et fais quelques va et vient.

    L huile c est bien, mais ca ne vaut pas un vrai lubrifiant… ca chauffe un peu trop…qu à celà ne tienne, demain j irai chercher du lubrifiant sur le chemin du retour en rentrant du boulot !

    C etait si bon et elle semble plus qu impatiente deede faire jusqu au bout

    Les confidences sur l oreiller commencent, et madame évoque déjà la double pénétration… diantre !

    To be continued

    Ps : encore merci pour vos conseils Luice, ils m ont été très précieux !

    Tendres bisous d un coquin au paradis

  12. Bonjour
    Petite question délicate. Comment eviter les secretions anales sur la queue. C’est une chose qui m’est deja arrivée. Je n’en ai pas parlé à ma partenaire parce que je ne voulais pas qu’elle ai honte. Je m’en suis aperçu quand je me suis retiré et j’ai été directement dans la salle de bain pour me laver.
    Un lavement avant peut il etre une solution?
    Merci de ta réponse et bravo pour ton blog.
    Bruno

    1. C’est une très bonne question. C’est plus ta partenaire qui peut y faire quelque chose. Cela dépend bien sûr de son transit intestinal. En gros si Caca mou ou diarrhée c’est juste pas le bon moment. Sinon grosse commission une ou deux heures avant et très bien se laver suffit à éviter les problèmes de ce type.

  13. Bonjour Lucie,

    J ai lu votre article avec la plus grande attention.

    Ma femme m a récemment fait part de sa volonté d explorer cette facette du sexe.

    Comme tout homme je suis très excité a cette idée, et c est une jolie preuve de confiance envers son homme (c est mon sentiment perso)

    Je me demandais s il n etait pas plus confortable, pour une premiere fois, d essayer l introduction en position de la cuillère.

    A vous lire

    Bisous affectueux d un homme comblé

    1. Merci pour cette question directe. Mon avis est que ce n’est pas vraiment une question de position. Le mieux est de trouver la position qui vous excite le plus. Plus vous serez excités par la position, plus ce sera facile pour vous deux ! Dans l’attente d’un compte rendu…

      1. Merci pour votre réponse,

        Je ne manquerai pas de vous faire un retour :)

        Cette expérience pourra peut être aider les lecteurs de ce billet

        Nous avons tenté une première introduction juste avec l index.

        Pour la mettre le plus a l aise possible j ai commencé par un cunnilingus et exploré son sexe a trois doigts.

        J ai ensuite profité de son excitation pour lubrifier mon autre index avec sa mouille.

        Elle a relevé ses genoux garantir un accès facilité.

        Lentement j ai introduit mon doigt jusqu’à une phalange et demie tout en continuant l excitation.

        Nous nous sommes arrêtés a ce stade (pour le moment…)

        Il nous manquait juste le lubrifiant pour pouvoir aller plus loin

        Mais déjà de bonnes sensations

        A suivre (…)

  14. Bonjour, merci pour ce blog , j ai adore ta façon de parler crument, dire les choses sans détour, J aime qu une femme parle comme tu le fais, mais ca n en fait pas une pute pour ca. Tu es surment tres salope, tres pute pendant l acte, et j aime poseder ma partenaire et lui parler crument pendant la penentration, je ressens ce besoin , je bande plus dure a soumette ma partenaire. Tu es une femme qui s assume, et c est ce que je recherche cher une femme, beaucoup n ose pas dire ce qu elle souhette réellement. je te souhette le meilleur, et de contunuer a prendre beaucoup de plaisir pour continuer a te lire, et n hesite pas a etre meme plus cru dans tes mots.Bises

  15. Je sais que mon mec en a très envie mais j’avoue que même si l’idée m’excite j’ai un peu peur de faire le pas. Je pense que pour une première sodomie il faut un lubrifiant mais je suis archi timide et je n’ose pas en acheter en pharmacie ni même au super marché. Tu donnes de bon conseils sur comment faire une sodomie mais aurais tu quelques tuyaux pour surmonter ma timidité ? Et aussi qu’est-ce que tu préfères comme lubrifiant ou qu’est-ce que tu conseilles ? N’hésites pas à citer des marques, je m’y perds un peu…

  16. Merci pour cet article et pour tous les autres. Trouver un plan cul sur internet n’est pas si difficile que cela. Même pour un homme. Les sites que tu donnes ne sont ni meilleurs ni pires que d’autres. Bien sûr des faux profils et la carte qui doit forcément chauffer un peu. Mais personnellement je m’y retrouve et je fini toujours par trouver une coquine bien réelle. Bon, juste à côté de chez moi c’est un peu de la pub mensongère et il faut accepter de faire quelques kilomètres, sauf à habiter une cité étudiante (ce qui n’est pas mon cas). Mais je rêve encore de rencontrer un plan cul comme ceux que tu décris. J’ai eu de belle parties de baise mais pas du niveau de ce que tu nous décris dans ton blog de femme adultère.

  17. Bonjour Lucie. .à la recherche de belles femmes à honorer sur le net..je suis tomber sur ton blog…ravageurs..de sens..j avoue..et terriblement belle tu es en plus..je te disais que je vivais vers auch. .ou je M aperçois que tu t y promène. .alors..si jamais..tu viens dans le coin coin 😊😊😊 fais moi surtout signe..car..mmm..tu es délicieusement chaude comme la braise..et moi.aussi..mmma femme me le reproche des fois.ais bon…alors j espère déjà avoir l honneur d une réponse de ta pars..je pense que oui déjà. .et surtout l honneur d avoir à t honorer..gracieusement. .joliment..savoureusement…en campagne. .à l hôtel. ..chez moi..plus chaud déjà. ..et bien d autre. ..après. .ne t en fais pas..niveau physique les femmes m appelé t. .beau gosse…mignon..Canon. ..en veux tu en voilà. ..et je M approche fortement de la quarantaine. .oui en octobre…après lors. .trémousse toi..dandine toi devant moi…joliment décorées et ornée. .que je craque encore…bises à toi..bien partout..Nicolas. .

  18. Bonjour, je suis musulmane toujours célibataire et adepte (secrètement !) des sites de rencontres. Merci pour cet article sur la sodomie. Il faut savoir que pour une musulmane pratiquante mais libérée c’est, avec la fellation, la seule pratique qui permette d’avoir des rapports sexuels tout en restant vierge. Cela peut vous paraître complètement débile mais c’est important pour moi de rester vierge pour mon futur mari. Aujourd’hui j’ai vingt ans et je m’amuse mais cela ne veut pas dire que je ne compte pas me « ranger » dans quelques années ! En tous cas bravo pour ce blog sexy qui plait autant aux femmes qu’aux hommes j’imagine.

    1. Merci Yasmina pour ce très gentil mais surtout surprenant commentaire ! Cela ne doit pas être facile en ce moment de pouvoir assumer ses désirs sexuels pour une jeune musulmane. N’hésite pas à m’écrire en privé ou dans les commentaires. Ton message me touche vraiment beaucoup. Est-ce que je peux me permettre de te demander où tu vies ?

    2. Bonsoir demoisselle Yasmina vous avé bien réson la femme musulmane peut faire des fantasmes mai sauf pénétration dans le sexe de la femme Yasmina vous avé réson a 100%100 Yasmina que dieu vous bénisse é que dieu vous protège jusqu’à que le jour dieu vous prandra votre vie Yasmina prené bien souoin de vous bonne soiré que dieu vous bénisse é que dieu vous protège a biento j’espère mademoisselle Yasmina que dieu vous bénisse é que dieu vous protège a biento j’espère bonne soiré Yasmina ?

  19. Bonjour Lucie,
    J’ai bien aimé ton blog
    Facon « roman érotique ».

    Homme marié avec une pute qui aime bien ces choses, je dois l’avouer.
    Donc si un jour tu veux goûter à une bite beurré et à tout Ca et que tu monte sur Paris, je serais la pour toi et tes belles envies….

  20. Salut moi je t’inviterai a l’hôtel je te servirai a boire puis ensuite je t’allongerai je t’embrasserai je t’enleverai tes habits tu en fera de même je laisserai glisse mes doigts sur ton beau corps puis je t’enfoncerai ma bite bien dure dans ta petite foufoune puis des va et vien je te ferai jouir a ton max puis tu feras ce que tu veux sur quel site in pourrai se parler bises a très vite j’espere

  21. Salut,salut ….
    J ais adorer te lire :)

    Pour ma part mes partenaires n’était jamais asser détendu pour apprécier la sodo …. La nature m ayant bien gâter :)
    Et comme je prend beaucoup plus de plaisir quand j ai fait jouir …. Je rend heureuse des foufounes :)
    Bref ..
    J aimerai te rencontre ( on sais jamais )
    Pourrais tu me dire sur quel dite tu chasse ???
    Je pourrais être ta proie :)
    À bientôt j espère
    Axel

    1. Sincèrement je ne sais pas. Pour moi les nanas qui vont dans des casting X sont largement « vaccinées ». Mais il y a peut être des exceptions. Il y a aussi des filles qui font cela en live…Moi c’est pas trop mon truc car ce que j’aime c’est faire des rencontres au hasard de mes déplacements…

  22. 200 % d’accord avec toi sur le conseil sodomie n°7 !!!!! Taille et dureté sont primordiales ! Mais pour en avoir discuté ouvertement avec mon ex ce n’est pas si simple. Les méthodes proposées sur internet sont parait-il souvent efficaces mais demandent un gros investissement en temps et beaucoup d’assiduité et de discipline, diksit mon ex qui bandait bien dur, snif… Mon fiancé actuel est moins performant mais je l’aime…Alors je l’accepte comme il est car pour lui pas question de suivre une méthode internet !

    1. J’imagine que du cop tu as renoncé à la sodomie ? En tous cas merci pour ce commentaire sur mon blog qui, je ne sais pas trop pourquoi, me touche particulièrement.

    2. Bonjour Christelle

      Tu es d’accord avec le n°7 mais pas les autres? Tu peux expliquer en quoi tu n’es pas d’accord?C’est toujours intéressant d’avoir le plus d’avis possibles de jeunes femmes pratiquant le sexe anal.

  23. Lucie, merci pour ces conseils. Je vais essayer de les mettre en pratique.

    On a déjà essayé avec ma chérie mais elle était stressée ou gênée, je vais donc suivre tes conseils pour la prochaine fois.

    Sinon, pour toi comment se termine une sodomie? Ejac dans le cul après la sodomie, ou autre?

    Bises

    1. Si c’est ta copine et que vous le faite sans préservatif alors oui, éjac dans le cul à fond ! Je l’envie pour le coup parce que moi comme mon mari ne m’encule pas et que je me protège toujours pour mes rencontres je n’ai jamais eu ce plaisir d’une vraie éjaculation dans mon petit cul. Et je ne l’aurai peut être jamais :o(…

  24. Salut,
    moi perso si j’avais l’occasion je te mettrai à quatre patte j’enfoncerais ma bite jusqu’au fond d’un seul coup apres quoi je te ferais crier par mes va et vien…

  25. Hi my name is Sandra and I just wanted to drop you a quick note here instead of calling you. I came to your Comment faire une sodomie, 10 conseils d’une femme – BlogDeLucie page and noticed you could have a lot more hits. I have found that the key to running a successful website is making sure the visitors you are getting are interested in your niche. There is a company that you can get targeted traffic from and they let you try their service for free for 7 days. I managed to get over 300 targeted visitors to day to my website.

    1. Mais comment te dire, chère Sandra…Merci pour le commentaire. J’enlève le lien de pub et je publie par principe de non censure…Au passage, n’hésitez pas à m’écrire en commentaire ce que vous feriez subir à mon petit cul. Cela m’excite souvent de lire comment vous aimeriez me sodomiser !

      1. Mmm, Lucie. Pour commencer, je t’enlace passionnément. T’embrasse pendant que mes mains parcourent la chute de tes reins jusqu’à tes fesses. Je les caresse, jusqu’à la raie de ton cul.

        Je l’écarte après t’avoir mise à 4 pattes sur mon canapé, et m’être agenouillé derrière toi. Et là, je roule une pelle à ton anus en y plongeant bien ma langue, mmm, son goût est délicieux, ça me rend dingue, et je sens que tu as envie. Ma bite est bien dure. Je me relève. Je te prends par les hanches, j’approche mon gland, et là, je rentre ma bite d’un coup, haaannn, ton anus est si bien lubrifié qu’elle rentre toute seule…

        Maintenant je te bourre bien en faisant des va-et-vien de plus en plus rapide, à ta demande. Car tu aimes ma queue comme tu sens qu’elle aime ton cul ma chérie. Et que tu me trouves beau gosse, comme je te trouve bonne et sexy.

        Si seulement ce rêve pouvait devenir réalité…

        1. Que tu sois beau gosse m’importe peu car tu sais t’occuper de mon cul sans ménagement mais sans brutalité excessive. J’aime les hommes qui assument leur virilité et savent me prendre sans pincettes.

          1. Mmm, que j’aimerais te le prouver… J’aime les femmes qui assument leurs désirs et succombent à leurs envies, sans jouer les saintes-nitouches.

  26. C’est bien ces conseils mais ils s’adressent plutôt aux mecs. Je suis une fille très attirée par la sodomie. Je n’en ai pas peur et j’ai très envie d’essayer mais à chaque fois que ça s’est présenté le mec n’a pas réussi. Imagine la frustration et la gène (tant pour moi que pour le garçon). Aurais tu des conseils ? Dois-je me préparer l’anus ? Comment choisir mieux mes « partenaires de jeu » ?
    PS : Sur les sites de rencontre je suis FloFloDu12 pour ceux qui liraient ce commentaire…

    1. J’ai vraiment besoin d’une femmcourageuse comme toi voilà mon numéro de whatsapp 00237 xxxxx(transfere directement à l’interessée) je m’appelle Rodrigue

  27. C’est pas Lucie ! c’est Lidia qui écrit (une fidèle lectrice devenue addict à ce blog).
    C’est quoi ce commentaire d’un certain Alphonse ? J’ai rien compris !

  28. hello, j’admire vivement votre caractère d’écriture ! Nous pourrions communiquer relatif à votre post sur aol ? je recherche un professionnel dans cette thématique dans l’optique conclure mon affaire. possiblement que c’est vous ! je serais heureux que vous y regardiez.

  29. Merci Lucie pour ton blog et pour ces conseils. Concernant le conseil n°9, pourrais tu développer un peu. Je me sens toujours un peu bête quand il faut dire des choses pendant l’acte (classique ou sodomie :o( ). Je manque une peu d’inspiration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>