Sodomie, 5 conseils que vous ne trouverez nulle part ailleurs !

anuspoupe

Je ne sais pas si je peux me dire experte en la matière. Et après tout je m’en tamponne la chatte, j’écris ces conseils sodomie pour passer le temps agréablement en votre compagnie virtuelle. J’ai pu remarquer, au fil des messages perso que je reçois sur le site, de mes discussions avec mes amies ou de mes rencontres plus que coquines, que pas mal d’homme ne savent pas trop comment s’y prendre pour faire accepter la sodomie à leur partenaire ni même parfois comment la pratiquer lorsque la dite partenaire de jeu est open. Comme je n’aime pas les banalités ni les redites je vais donc essayer de vous trouver quelques conseils sodomie originaux que vous n’auriez trouvé nulle part ailleurs. Je le fais car j’aime me sentir unique pour vous. J’aime vous retenir le plus longtemps possible sur mon blog tout comme je m’efforce toujours de tenir en érection votre pine le plus longtemps possible dans tous mes orifices.

Et si vous voulez la liste de mes autres délires sexuels c’est ici

Conseil sodomie n°1 : On aime toute ça !

Je l’ai déjà écrit dans mon autre article sur l’enculade mais je le redis car trop d’hommes (et de femmes) pensent le contraire. Si vous lisez les articles du sexo-web politiquement correctes bienpensant à la aufeminin.com sur la question vous tomberez forcément sur des articles où l’on vous explique que toutes les femmes n’aiment pas la sodomie. On vous parlera de filles plutôt vaginales, d’autres plutôt clitoridiennes et d’une minorité d’anales. Bullshit ! comme dirait un sex friend américain. Permettez moi de penser et d’écrire que c’est de la grosse connerie. Pour en discuter régulièrement avec mes amies je peux vous dire qu’on aime toutes cela. Que même celles qui ne pratiquent pas la sodomie fantasment d’essayer et qu’à partir du moment où une femme aime un peu le cul (ce qui je pense est le cas de 99% d’entre nous) alors elle peut et veut prendre son plaisir aussi par le cul. Attention, je ne dis pas que la sodomie ne fait pas peur. Mais pensez à cette peur de l’enculade plutôt comme à un sentiment qui accroit notre fantasme et peut décupler le plaisir que nous prendrons. On est toutes prêtes à se faire enculer bien profond par Georges Clooney ! Voilà, c’est dit. Ce n’est pas la sodomie qui nous rebute, c’est juste parfois le mec qui veut nous la mettre bien profond !

Conseil sodomie n°2 : En parler ?

Vous lirez peut être à droite, à gauche que l’important dans un couple c’est la CO-MMU-NI-CA-TION. Il faudrait communiquer, tout passerait par le dialogue pour éviter les malentendus et les quiproquos. Et blablabla et blablabla. A en croire certains la sexualité ne serait qu’un des aspects de la vie de couple. Il faudrait échanger sur un pied d’égalité, dans le respect et la compréhension de l’autre. Franchement, à part si vous êtes en couple avec une licorne magique du pays de l’arc en ciel (ce qui est votre droit, je ne juge pas !) oubliez l’idée de traiter le sujet avec votre partenaire comme s’il s’agissait de la répartition des tâches ménagères. Par contre rien ne vous empêche d’amener le sujet directement au lit lorsque vous ramonez madame ou mademoiselle. Bien installé en levrette par exemple vous pouvez en profiter pour glisser à son oreille une phrase du genre : »La prochaine fois je te la mettrai dans le cul aussi. »

Il est peu probable qu’elle proteste à ce moment là, surtout si vous savez bien vous y prendre avec sa chatte. Ainsi elle se fera à l’idée, fantasmera sur la partie de baise suivante et vous pourrez sans crainte mettre la douce menace à exécution.

Conseil sodomie n°3 : Associez à la fessée

La fessée est à la sodomie ce que la sauce Roquefort est à l’entrecôte. Pas franchement indispensable mais tellement meilleur quand il y a les deux ! Une bonne fessée peut s’avérer un très bon prélude à une sodomie en règle. Si vous pensez la donzelle réticente essayez donc une petite claque sur le fesses. Savourez la surprise que vous créez ainsi. Récidivez un peu plus fort. Puis caressez pour créer du contraste. Remontez lentement le long des cuisses et tapez à nouveau. Caressez à nouveau l’intérieur de la cuisse, avancez deux doigts sur la fente humide. Appuyez le pouce contre l’anus…et…fessez là à nouveau. Croyez moi, un petit cul qui se laisse copieusement fesser est forcément disposé à accueillir la sodomie comme une suite toute logique de la séance !

Conseil sodomie n°4 : Kinésithérapeute tu te feras

L’entrecôte sauce Roquefort c’est bon. Mais il y a bien d’autres sauces qui peuvent fonctionner. J’aime le goût puissant du Roquefort mais parfois la saveur plus suave et délicate d’une sauce au vin peut me convenir avec une viande rouge.

Ainsi, le massage peut être une très bonne alternative à la fessée. Si vous massez, massez vraiment. Au contraire de la fessée qui a pour objet d’assoir votre domination et de présenter l’enculade comme une récompense pour un cul que vous avez allègrement martyrisé, le massage est une préparation plus longue et délicate. L’objectif est de détendre la belle. Elle est sur le ventre, vous massez d’abord les épaules et le cou sans vous presser. Il ‘agit bien de masser, pas de caresser, appuyez, malaxez chaque muscle. Si vous êtes avec moi avancez un genou entre mes cuisses, sous ma chatte que je puisse me frotter langoureusement à votre rotule. Massez le dos, bien symétriquement. Appuyez un peu plus là où vous sentez les muscles raides. Pour l’anus qui vous intéresse cela peut aider d’avoir une huile de massage. Mais ce n’est pas indispensable. A défaut, prélevez un peu de mouille de ma chatte. Je n’aime pas trop qu’on me crache à la raie mais j’ai une amie qui ne jure que par cela. Donc, à vous de voir. Soyez patient, un bon massage c’est au moins vingt minutes. Le risque étant que vous débandiez et ne soyez plus prêt le moment venu. Pitié, si c’est le cas n’attendez pas et prenez moi en levrette. La sodomie sera pour une prochaine fois ou juste ensuite si vous avez un regain de vigueur.

Conseil sodomie n°5 : Entrainez vous avant

Eh oui, cela peut vous paraitre étrange comme conseil mais, croyez en quelques expériences ratées et fiascos que j’ai eu avec des hommes qui pensaient pouvoir y arriver et ont du renoncer. La sodomie cela s’apprend. Et pas uniquement pour la femme dont l’anus doit être détendu. Si vous en avez envie et que vous n’êtes pas certain d’y arriver une fois le moment venu cela peut être fort contrariant. Alors, une seule solution : s’entrainer. Soit avec une sex friend déjà experte si vous en avez une (mais c’est plutôt rare), soit avec une fille rencontrée sur un site à plan cul du genre rencontres hard.

Si vous êtes plutôt du genre fidèle à votre compagne, ce qui est fort respectable, alors il est aussi possible de s’entrainer avec une poupée gonflable. Des modèles à moins de 100 € ont un anus assez réaliste. Voilà, ce dernier conseil ne vous paraitra sans doute pas très glamour mais je suis assez certaine que vous ne trouverez pas ailleurs ces cinq petit conseils pour bien enculer mon petit cul ou celui d’une autre qui vous résiste encore.








Publié par

Lucie

Comment me décrire ? Disons que je suis une MILF 2.0 ! Une femme mariée trop tôt devenue accro aux rencontres adultères sur internet. Mes déplacements professionnels me permettent de céder à mes pulsions sans trop de risque d'être découverte. J'aime écrire et raconter mes aventures. J'aime aussi recevoir des commentaires sur ce blog ! Cela fait peut être de moi une grosse salope, une grosse pute ou une grosse cochonne, c'est au choix. Sauf que je ne suis pas grosse...Et que je choisi ma sexualité librement. Pour me séduire il suffit parfois d’être un peu original. Je suis une grande curieuse. Je traîne parfois (une ou deux fois par mois grand max) sur cinqasept. Je change à chaque fois de pseudo mais si vous me laissez le votre, qui sait je vous ferez peut être signe💋

6 réflexions au sujet de « Sodomie, 5 conseils que vous ne trouverez nulle part ailleurs ! »

  1. bon jour lucie,
    je rêve de passer avec vous une journée, je ne peux pas te décrire comment te traiter comme salope, ou comme chienne à 4 pattes, ou comme cochonne qui hurle lors de la pénétration, ou comme une esclave qui doit obéir à tous mes ordres, ou comme une prisonnière qui je vais l’attacher des mains et jombes écartées à fond pour que je puisse voir ta chatte aisément, et la rendre mouiller comme un fontaine.
    je ne peux pas te décrire comment te faire tous ça maintenant, mais je préfère te laisser découvrir ça toi même,
    viendra t il ce jour?
    je rêve de ça.

    1. Je ne sais si ce jour viendra mais en tout cas j’aime que vous m’écriviez ainsi. Je vous vouvoie par respect mais vous pouvez me tutoyer et me rudoyer. Chienne bien tenue en laisse je pense que je peux être très docile et affectueuse.

  2. Pas mal de donner des conseils sodomie juste après l’article sur quoi faire de ton petit cul…Un peu honteusement et en grand secret j’ai commandé une Poupée via ton lien. J’imagine que tu touche un pourcentage des 199 que ça m’a couté ! Est-ce que j’aurais droit à ton e_book gratuit en remerciement ?
    Dès réception de ma nouvelle copine de latex je compte bien m’entrainer…Enfin, si je bande parce que j’avoue ne pas du tout savoir si je vais aimer ou si ça va complètement me couper l’envie…

    1. Oui !!!! J’ai vu ça sur mon relevé de statistiques ! Merci, merci, merci ! Je t’envoie l’e_book par mail.
      J’en profite pour signaler que je suis bien ok pour faire de même pour tous ceux qui prennent des abonnements ou dépensent quelques euros sur les liens que j’ai en affiliation. Il suffit de me demander no soucy !
      Pour la poupée je suis curieuse aussi d’avoir ton retour d’expérience. En tous cas bravo d’avoir osé, ce n’est pas tout le monde qui ose franchir le pas j’imagine. Sans parler que ce n’est pas une petite dépense !

  3. message MP

    Coucou ma belle,
    Tu maîtrises tellement le sujet que tu es une véritable encyclopédie à toi seule.
    Je note scrupuleusement tes conseils au cas où tu projettes un plan cul avec moi un de ces quatre.
    Sache que je m’entraîne afin d’être à la hauteur ce jour là pour honorer Lucie « une sacrée salope ».
    Bisous.

    1. Hummm…Tu as trouvé une sexfriend pour t’entrainer ? Sur quel site ? N’hésite pas à partager ton expérience (bonne ou mauvaise) en commentaire. J’ai pas mal de lecteurs qui me demandent comment trouver un bon site à plan cul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>