Voisine salope sexy

Voisine salope, un de mes scénarios préférés

Si je prépare en général mes plans cul de nymphomane sur internet, j’aime aussi laisser jouer le hasard et m’offrir à celui qui aura le courage de me draguer. C’est tellement meilleur. Le cul c’est comme une boîte de chocolats. On ne sait jamais sur quoi on va tomber mais c’est toujours bon… Alors en déplacement professionnels je loue toujours un Airbnb en centre ville et je deviens la petite voisine salope et allumeuse qu’il ne faut surtout pas laisser passer.


Voisine salope en mini short

A Beauvais ce soir là j’avais un mini short et je pouvais voir, de la fenêtre de mon studio les autres résidents de l’immeuble entrer en fin de journée. Quand un homme me plaisait je sortais de chez moi, un appartement au dernier étage (le septième) et je rentrais dans l’ascenseur minuscule que j’avais préalablement bloqué à mon étage. L’autre appelait l’ascenseur et forcément je descendais jusqu’à lui. Il me suffisait de voir sa tête quand la porte de l’ascenseur s’ouvrait sur  la voisine sexy pour savoir si j’avais mes chances ! Alors, si le mec me plaisait je prétextais d’avoir oublié mon téléphone chez moi pour remonter avec lui dans l’ascenseur.

La voisine salope veut se taper tout l’immeuble

Comme j’étais là pour quatre nuits je me donnais comme chalenge de me faire baiser par au moins deux mecs de l’immeuble où peut être trois. Je n’ai vraiment pas si souvent que cela l’occasion de tromper mon mari. Alors quand j’ai la chance de pouvoir j’en profite à fond !

Plan cul  sans dessus dessous avec mon voisin du dessus.

La cinquantaine, légère bedaine et moustaches en bacantes. Mon plan de l’ascenseur marche du premier coup. Quand la porte s’ouvre sur la voisine ultra sexy en mini-short le type fait des yeux ronds comme des billes et me gratifie d’un grand sourire franc. Je sors de l’ascenseur et, au dernier moment, quand la porte allait se refermer je fais demi tour et m’engouffre dans l’habitacle minuscule : « Hoops ! Pardon, je dois remonter, je crois que j’ai ou lit mon portable. »

Mais je joue très mal la comédie et je suis sure qu’il devine que je ment comme une arracheuse de dents.

Dans l’ascenseur aussi étroit que mon trou du cul nous sommes face à face. Il est plus grand que moi. Alors je le regarde franchement dans les yeux.

-« Bon, on va gagner du temps. En vrai je suis nymphomane et vous me plaisez vraiment beaucoup. Ya moyen que vous fassiez un petit arrêt d’une heure à mon étage ? » Et je me colle contre lui. Ce qui est facile vu qu’on est déjà vraiment serrés.

Ca peut vous paraître con comme approche mais quand je fais cela je me dit qu’au pire je passe pour une folle, au mieux je passe aussi pour une folle mais le mec sait en profiter. Et là, bingo, c’est la deuxième option. Mon moustachu a soudain très envie de baiser sa voisine sexy.

-« Je suis sûre que t’as jamais baisé avec une vraie bonne petite salope nympho…Et je sens que tu en as très envie…Je me trompe ? »

La queue bien dure que j’ai sous la main dans son pantalon de flanelle ne laisse pas trop de place au doute…Mais, comme souvent le type ne sait pas trop comment le prendre ni quoi répondre. Alors je pousse l’avantage.

-« Te fatigue pas, laisse toi juste faire…profite…crois le ou non mais ça fait presque un mois que j’ai pas baisé et je suis très très chaude… »

Je l’embrasse sur la bouche et il se laisse faire. Un peu passif à mon goût mais je me dis qu’il va se décoincer vite. Je pousse ma petite langue nerveuse dans sa bouche et prends ses main pour les plaquer sur mon joli petit cul. Il ose quelque caresses. C’est pas mal mais il va me falloir un peu plus, beaucoup plus. Je colle mon bassin contre lui et ondule doucement. Enfin il le serre un peu plus fort. Je sens que ça peut devenir pas mal. Je suce ses lèvres doucement, puis je prend sa main et la porte a ma bouche pour sucer son pouce. L’ascenseur s’arrête un peu brusquement à mon étage.

-« Alors ? C’est ok ? Tu veux bien me suivre chez moi ? »

-« Ok… »

Je ne lâche pas sa main et l’attire jusqu’à mon petit studio où j’ai disposé a même le sol le parfait petit attirail du tortionnaire SM.

A sa mince surprise et inquiète je le rassure tout de suite : « T’inquiète ! Le martinet c’est pour mes fesses, pas pour les tiennes. Ce soir je suis ta bonne petite esclave sexuelle 100% gratuite. Je suis une très vilaine fille puisque je m’apprête à tromper mon mari. Alors il va falloir me punir je crois. Tu penses que tu sauras t’en charger ? »

-« Heu…je sais pas, j’ai jamais fait ça…vous êtes jolie mais un peu effrayante… »

-« Oh ! Un puceau du SM ! J’adore ! T’inquiète, je suis certaine que tu vas y prendre goût. T’as jamais eu de petite exclave sexuelle alors ? »

-« Bin non, ça cour pas les rue faut dire… »

-« Bon, comme c’est ta première fois je vais t’aider un peu. Imagine que je suis une petite salope qui s’est moquée de toi au lycée, tu étais amoureux de moi et je t’ai toujours rejeté et ridiculisé devant tes amis. Mais là tu sais des choses compromettantes sur moi et je suis à ta merci. Je n’ai pas d’autre choix que de t’obéir au doigt et à l’œil si je veux m’en sortir. Tu peux tout me demander, tout m’infliger. Ça te dis, tu peux te mettre dans le personnage ? »

Je fais ma moue timide et le regarde par en dessous en me mordant la lèvre inférieure. C’est un peu quite ou double. Certains mecs n’arrivent pas à assumer de prendre le dessus dans un plan cul SM et il faut ramer pour une baise décevante. Mais c’est, hélas un risque à prendre. Et, j’avoue, dans le cas présent j’ai perdu. Mon voisin s’est avéré très décevant, tellement timide et emprunté que j’ai fini par lui lâcher un : « Poisson d’avril ! Tu peux rentrer chez toi, j’ai plus envie ! »

Voilà, des fois il faut savoir s’avouer vaincue et surtout passer à autre chose. Il restait d’autres voisins à essayer…mais ça c’est pour un autre post…

Liste d’autres articles coquins

86 views

Publié par

Lucie

Comment me décrire ? Disons que je suis une MILF 2.0 ! Une femme mariée trop tôt devenue accro aux rencontres adultères sur internet. Mes déplacements professionnels me permettent de céder à mes pulsions sans trop de risque d'être découverte. J'aime écrire et raconter mes aventures. J'aime aussi recevoir des commentaires sur ce blog ! Cela fait peut être de moi une grosse salope, une grosse pute ou une grosse cochonne, c'est au choix. Sauf que je ne suis pas grosse...Et que je choisi ma sexualité librement. Pour me séduire il suffit parfois d’être un peu original. Je suis une grande curieuse. Je traîne parfois (une ou deux fois par mois grand max) sur cinqasept. Je change à chaque fois de pseudo mais si vous me laissez le votre, qui sait je vous ferez peut être signe💋

2 réflexions au sujet de « Voisine salope sexy »

  1. Parfois certains ne savent pas saisir leur chance et profiter de l’occasion offerte… il faut dire que c’est un concept tellement extraordinaire qu’ils peuvent imaginer une entourloupe quelconque… Vous êtes vraiment incroyable !

    Jc.

    Ps je viens de voir sur un site une annonce d’une femme dans le même créneau que vous…? qui cherchait à tromper son mari pour raisons perso..
    Je me suis même demandé si il ne s’agissait pas de vous… si vous êtes intéressée par voir l’annonce , je pourrai vous envoyer un lien en mp.

    1. Bin oui, les gens ne sont pas habitués à ce que la vie soit simple. Quand j’aborde un mec qui me plait en mode bonne fille facile bien salope la plupart du temps il se fait un film à la basic instinct et il imagine que je vais le trucider au pic à glace. Ou alors il a peur d’une arnaque pour lui soutirer de la tune ou le faire chanter avec des photos ou des films de lui en train de me baiser. Mais c’est pas grave, je comprends. Heureusement c’est aussi fréquent de tomber sur des mecs qui ne se font pas trop de noeud au cerveau et acceptent le risque motivés qu’ils sont par mon petit cul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>