Angoisses de la femme adultère

Trouvez moi ici.
==> CINQASEPT <== (essais gratuit mais j’aime pas les radins !)

Petite astuce si vous voulez que je vous reconnaisse : incluez un code postal dans votre pseudo qui doit nécessairement contenir un jeu de mots ou un calembour.

Pour moi qui suis une femme adultère accro aux plans culs la clandestinité est une obligation. Je vis dans la peur d’être un jour découverte. Je suis heureuse en mariage. Non pas que mon mari me comble, bien au contraire. Mais je suis aussi maman et je bénéficie d’un statut social de jolie bourgeoise de province qui me convient parfaitement.

Les années passent, ma fille grandi, devient adolescente. Bien sûr j’ai souvent eu envie de coucher avec un collègue de travail, un voisin ou mon beau frère. Mais je sais très bien que si je cède à ce type d’envie un jour ou l’autre je serai démasquée. Je sais que si un jour un amant sait qui je suis, mon vrai nom, mon vrai prénom (qui n’est pas Lucie), alors un jour ou l’autre je serai trahie par un amant éconduit ou jaloux, par une compagne de plan à 4 mesquine ou une amie déçue. Donc je compartimente, j’entretiens une étanchéité parfaite entre la bonne mère, bonne épouse, femme sociable, jolie bourgeoise de province et la nymphomane adultère amatrice de fessée, passionnée de sexe sans tabous ni limites. Toujours a l’affût d’une expérience nouvelle et accro à ce blog qui me permet de faire durer l’es plaisirs trop fugaces et rares de mes incartades adultères.

J’ai principalement deux types de plans culs. J’aime les rencontres de hasard, loin de la maison je me construit un personnage et je me laisse aborder par un inconnu plus entreprenant que la moyenne. Cela donne parfois un plan cul très satisfaisant mais quand même assez classique en général. C’est frais, authentique, simple et en vrai j’adore ça. Mais ça ne marche pas toujours, des fois c’est raté, ou le mec prend peur et je me retrouve comme un idiote seule dans ma chambre d’hôtel ou mon Airbnb.

Et il y a les rencontres plus ou moins planifiées sur un site de rencontre à plan cul. Moins palpitant, sans l’excitation de la drague et de la rencontre, avec moins de suspense. Mais là on peut planifier, là je peux sans honte dire que j’ai envie d’être une soubrette punie ou une chienne ligotée. C’est un autre délire mais que j’aime aussi tellement.
Et puis il y a les relations plus long terme que j’ai construites ces sept dernières années. Celles et ceux qui ne savent rien de mon identité vraie mais l’ont accepté ainsi. Un professeur d’université et son étudiante soumise, mon amie Marie et nos parties fines.

Ce soir, alors qu’il reste encore deux semaines d’enfer conjugal de ces interminables vacances estivales en famille, j’ai peur. Peur d’être un jour démasquée, peur que tout cela s’arrête. Mais cette peur fait aussi finalement peut être partie du jeu. C’est peut être aussi cela qui rend encore plus excitantes mes petites incartades…

En tous cas j’ai vraiment hâte que septembre arrive.

Bisous mouillés à tous. Demain peut être je vous raconterai un de mes derniers plans cul.

En attendant dites moi dans quelle ville vous êtes et où vous aimeriez me croiser par hasard.

1 893 views

 

Publié par

Lucie

Comment me décrire ? Disons que je suis une MILF 2.0 ! Une femme mariée trop tôt devenue accro aux rencontres adultères sur internet. Mes déplacements professionnels me permettent de céder à mes pulsions sans trop de risque d'être découverte. J'aime écrire et raconter mes aventures. J'aime aussi recevoir des commentaires sur ce blog ! Cela fait peut être de moi une grosse salope, une grosse pute ou une grosse cochonne, c'est au choix. Sauf que je ne suis pas grosse...Et que je choisi ma sexualité librement. Pour me séduire il suffit parfois d’être un peu original. Je suis une grande curieuse. Je traîne parfois (une ou deux fois par mois grand max) sur cinqasept. Je change à chaque fois de pseudo mais si vous me laissez le votre, qui sait je vous ferez peut être signe💋

40 réflexions au sujet de « Angoisses de la femme adultère »

    1. Coucou Lucie
      Si tu passes par Limoges fait moi signe surtout !
      Je viens d’avoir 60 ans mais j’assure quand même et si tu aimes les mâles virils et vicieux….et bien je serai là !
      Je suis actuellement en Bretagne les Côtes d’Armor exactement pour deux mois environ…..

  1. C’est touchant que tu partages tes peurs, on voit une autre facette de toi, au delà de la femme coquine, ça m’a surpris dans le bon sens c’est cool aussi de te connaître sous un angle moins fantasmatique. J’avoue parfois douter de ta réalité, (mea culpa), maintenant je pense que tu existes vraiment 🙂.

      1. Coucou Lucie.
        Je l ai déjà dit mais je pense qu on doute tous de la vérité des scenariis mais c est juste parce qu on doute qu une femme telle que toi puisse exister.on rêve tous de se faire attraper par une telle femme de vivre tous ces moments plus excitants les uns que les autres.mais tu as ta façon de choisir tes partenaires et je pense que le fait de te suivre sur ce blog nous casse la possibilité de te rencontrer un jour parce que tu aimes que les hommes ne savent pas ce qu il va leur arriver.mais pas facile de trouver une personne comme toi.

        1. C’est marrant ce truc du doute. Personnellement je me fiche d’être crue. J’aime juste être lue. Et des fois la réalité dépasse la fiction. Par exemple si j’écrivais que j’ai eu un plan cul avec une célébrité ou un ministre on ne me croirait pas. Pire on me poursuivrait en diffamation.

          1. Ça paraît normal cette suspicion si tu considères que tu représentes ce que les hommes recherchent tous plus ou moins inconsciemment à la fois « mère » bourgeoise de bonne famille et très « pute » tout en étant une bombe sur tes rares photos. C’est un cocktail gagnant à tous les coups…Pas mal de tes histoires sont racontées comme des fantasmes qui collent à la façon dont les hommes aiment baiser ou dominer, on est sûrement nombreux à être mariés avec une femme qui nous aimons mais qui n’est plus insaisissable comme tu peux l’être à nos yeux. Le site de rencontre vers lequel tu renvoies est un peu louche, ça sent les faux profils là pour que les hommes paient (j’ai eu un compte gleeden je parle d’expérience). Au final tu es peut etre une fille au physique ingrat vivant dans un pavillon de banlieue qui cherche à s’inventer une vie, un mec que ça fait rire de voir des gars s’exciter derrière leurs claviers ( il aurait beaucoup de temps à perdre), une hôtesse du site vers lequel tu renvoies, pour amener du monde et prendre un petit billet. Bref bcp de raisons de douter. J’ai beaucoup aimé ce billet parce que tu nous a montré un petit bout de ce qu’il y a derrière les histoires, les fantasmes, un bout de faiblesse et de doute. Personnellement ce que j’aime chez une femme c’est voir ce qu’il y a derrière sa façade. Ça te rend plus humaine et ca te rapproche de ton lecteur je pense.

          2. Oui, les sites en lien sur l’on site sont bourrés de faux profils. J’en suis bien consciente. Je soupçonne qu’il soit impossible de tenir un site à plan cul rentable sans avoir recours à des centaines de faux profils pour équilibrer un peu. Quel homme s’inscrirait sur un site de rencontre adultère où il y a 80% de bonhommes pour quelques mesdames Beauvary ?
            Et je suis une bonne mère bonne épouse au moins 27 jours par mois. Mes plans culs ne sont pas tous réels. Certains sont de purs fantasmes de bourgeoise sage en apparence et dépravée en secret. Mais j’aime quand même sacrément le cul. J’aime être une autre quand j’arrive à m’échapper du domicile conjugal. Pour ce qui est de la soumission, du plaisir à être mise en esclavage sexuel ou brutalisée sur un bureau, les collants déchirés et les fesses rouges, je sais aussi que ce sont les séquelles d’une enfance un peu compliquée. Heureusement que je sais cela, vu que ça m’a coûté l’équivalent d’un petit appartement en séances de psychanalyse ! Croyez moi monsieur, savoir pourquoi telle ou telle chose nous excite ne nous guéris pas toujours. Et c’est tant mieux ! Elle serait triste ma vie sans ce type de frisson.

  2. Prénom : Corantine
    Date rencontre : Lundi 8 Août 2022
    Lieu : Carcassonne, Airbnb.
    Site : Tinder
    Pseudo : coriandre27
    Tranche âge : 25-30
    Apparence : 8.5 / 10 – Châtain clair, 80C, Formes mais pas grosse. Taille moyenne.
    Qualité plan cul : 7 / 10. Assez bonne suceuse, Chatte bien étroite, gémi quand elle joui. Pas de sodomie mais aime se faire démonter les jambes.

    Voilà, c’est une parmi presque 300 en 4 ans. Lucie, je suis un fan de ton blog et je t’offre (si tu me donnes ton e-mail) ma base de données Excel de mes plans culs de 2018 à 2022. Tu en fera ce que tu veux.

      1. Désolée Lucie, mais c’est avec Franck et d’autres filles que j’ai eu mes meilleures expériences.
        Je te souhaite quand même de très bonnes rencontres.
        Et j’aimerais bien te parler de mon passé, mais pas en commentaire, je te laisserais si tu veux le modifier à ta guise, si ça peux aider quelqu’un…

  3. Petite astuce si vous voulez que je vous reconnaisse : incluez un code postal dans votre pseudo qui doit nécessairement contenir un jeu de mots ou un calembour. :
    C’est injuste, les lyonnais sont avantagés. 😉

    1. ARg, je me suis loupé avec HTML.
      2ème essai :

      Petite astuce si vous voulez que je vous reconnaisse : incluez un code postal dans votre pseudo qui doit nécessairement contenir un jeu de mots ou un calembour. :

      C’est injuste, les lyonnais sont avantagés. 😉

        1. J’ai du mal à croire que tu angoisses à l’idée de te faire démasquer, étant donnés le nombre d’indices sur toi que tu sèmes dans tes chroniques. (Mais ça, je te l’avais déjà signalé.)
          Pour être plus précis (je te conseille de censurer cette partie de ton message) : si je connaissais une femme brune de 36 ans (J’ai pas vérifié mais on peut connaître ton âge, je crois que je ne suis pas loin), sportive, avec des origines asiatiques, commerciale dans le médical, dont le mari est avocat du droit de la famille, ayant une seule enfant, et habitant autour de Pau, je saurais que je t’aurais trouvé car il ne doit pas y en avoir 36…
          A moins que tu aies menti sur l’un ou l’autre des renseignements ci-dessus, ce que je te conseille…

          Idée de scénario : Un lecteur de ton blog habitant autour de chez toi te démasque, et te menace de tout révéler à tes amis et à ta famille. D’après toi, que va-t-il te demander pour garder le silence ?

          1. Oui, les éléments factuels, en particulier les lieux, sont mélangés dans mes récits. Je ne pense pas que ce blog permette si facilement que cela de m’identifier. Surtout je n’ai pas tant de lecteurs, lectrices que cela. Ce qui m’amuse plus c’est de penser qu’il y a pas mal de femmes qui n’ont rien à voir avec moi mais que l’on soupçonne à tord d’être moi…

          2. Lucie maîtrise suffisamment ses écrits pour ne divulguer que les éléments qu’elle a sciemment l’intention de dévoiler.
            Elle est effectivement sans doute cette jeune maman du sud de la France, élégante et sexy, à la silhouette mince, au petit cul très attirant et à la poitrine généreuse.
            Elle peut tout aussi bien se jouer de nous et s’appeler en réalité Thérèse, avoir 72 ans et un mari qui ne la touche plus depuis sa retraite. Ou s’appeler Gérard, avec la sexualité qui ne s’est pas remise d’une obésité chronique.
            Peu importe en fait, Lucie nous offre par sa plume et son style un érotisme exceptionnel, une sensualité évidente et une excitation sans cesse renouvelée grâce à son imagination intarissable…
            On ne connaîtra jamais la part réelle de vérité dans ses écrits et c’est peut-être encore mieux ainsi, chacun peut rêver sa propre Lucie…

            Cela dit, le jour où je la rencontrerai, je préfère qu’elle soit effectivement aussi canon et sensuelle que ses écrits la dessinent…

          3. Exactement, peu m’importe que l’on me croit ou pas. J’écris pour le plaisir d’écrire et pour d’une certaine manière renforcer ou faire mieux exister les choses que je vis. La clandestinité est aussi une malédiction. Imaginez que vous ayez une aventure avec votre actrice préférée. Mais que personne ne doive jamais le savoir. Imaginez que vous ne la revoyiez plus jamais ailleurs qu’au cinéma et n’ayez plus jamais de contact avec elle. Vous auriez peut être besoin de trouver un moyen que cela existe. C’est donc à vous de choisir si vous voulez croire ou pas…

  4. Grrrr les vacances en famille…
    Les hommes adultères partagent ton enfer, plus d’hôtel coquin, plus de club libertin !

    On plante le mât du parasol dans le sable en regardant les mamans en petit maillot et on imagine qu’elles sont à moitié aussi salope que toi.

    L’année prochaine on devrait partir en vacances ensemble, je pourrais t’enculer derrière la dune.

  5. Montpellier! Un coin de rivière très beau et plutôt discret. j’ai croisée une maman avec son fils la dernière fois. elle était vraiment sexy mais moins salope que toi… forcement ;-)!

  6. Alors si tu passes par Montauban, je serai ravie que tu jettes ton dévolu sur mon mari (je peux te donner quelques infos pour le trouver par hasard). Comme ça j’ai de mon côté le champ libre pour voir mon amant 😂.

  7. Mon pseudo sera donc JamesBande76700
    Mais dépêche toi de m’écrire, je compte me désabonner à la fin de l’essais gratuit ! Faut pas pousser mémé dans les orties.

  8. Hé bien avec Franck, nous sommes en vacances au Texas, chez une de ses amie, et c’est avec plaisir que nous te ferons visiter l’État : grandes étendues sauvages, lacs et rivières, stands de tir…
    Bref une visite très en… profondeur si tu vois ce que je veux dire 😉

  9. Вonϳour !
    Mon mеѕѕаge eѕt peut-êtrе trоp sрécіfіԛue.
    Maiѕ mа ѕœur aînée a trоuvé un hommе merveilleuх іcі et іlѕ ont unе bellе rеlаtіоn, mаis qu’en eѕt-il dе moі ?
    Je ѕuis 26 anѕ, Νatаlia, de lа Réрublique tсhèque, cоnnаiѕsеnt la langue аnglаise аuѕsi
    Еt… mieux vаut le dіre tout dе suіte. Jе suіѕ bisexuеllе. Je ne ѕuіѕ раs ϳalouse d’une аutrе femme… surtоut ѕі nouѕ fаiѕоns l’amоur еnsеmblе.
    Ah оuі, ϳe cuіsіne trèѕ sаvourеuх ǃ еt ϳ’аіmе nоn sеulement сuіsіner ;))
    Jе ѕuіs une vrаiе fillе et ϳе chеrсhе unе relаtiоn sériеuse et сhaudе…
    Quoi ԛu’il en soіt, vоuѕ pоuvez trouvеr mоn prоfіl ісi : (ahahah, ici Lucie, j’enlève cette partie du message !!)

  10. Bonjour Lucie,
    Actuellement en vacances mais d’ordinaire en Alsace, j’adorerais te rencontrer à Strasbourg, Colmar (je crois que tu connais déjà) ou Mulhouse.
    Pendant les vacances, je te rencontrerais volontiers dans une cabane de plage en Normandie…
    Je t’embrasse dans le cou

    1. Alors une cabane de plage j’ai jamais pratiqué mais l’idée me plaît énormément !!! Merci pour cette idée. Je vais de ce pas faire quelques recherches pour trouver comment rencontrer « par hasard » un homme qui dispose de cet équipement. J’en ai vu à Deauville mais aussi au Havre il me semble.

Répondre à Natan Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>