Sexe triste sous les tropiques

Pour paraphraser Lévi-Strauss j’appele ce post : »Triste sexe sous les tropiques »

Liste de tous les articles

sexe conjugal

Premier matin de nos vacances tropicales. Comme toujours avec le décalage horaire la fin du sommeil survient vers 4 heure de matin. Forcément, à cette heure il n’y a pas grand chose à faire. Et Bien sûr mon mari veut baiser… Je fais semblant d’être encore endormie tendis qu’il caresse maladroitement mes fesses du bout des doigts. L’excitation vient bien malgré moi. Il faut dire que la fellation avec mon plan cul improvisé de l’aéroport m’a forcément laissée sur ma faim. Enfin, ne nous emballons pas, quand je parle d’excitation concernant mon cher et tendre époux c’est, pour moi, juste une vague envie de jouir qui entraine un consentement tacite de ma part. Parfois la chair est triste. Alors je me force à continuer de faire semblant de dormir et j’essaie d’imaginer que ce ne sont pas ses doigts qui caressent le mince pli de chair qui relie mon petit cul à mes longues jambes. Je ne peux réfréner un léger mouvement du bassin qui l’encourage à glisser un doigt par derrière vers ma fente. Rester endormie. Faire durer ce moment où je peux rêver que ce n’est pas lui. Après, je sais qu’une fois pénétrée cela ne durera, hélas, pas bien longtemps. Je le laisse donc me caresser le sexe en m’imaginant qu’il appuiera son pouce sur mon anus et qu’une grosse queue bien dure me prendra bientôt en levrette pour alterner savamment entre mon trou du cul de salope et ma chatte de chienne en chaleur. J’imagine de grosses mains de travailleur pressant mes seins et ma tête tirée en arrière par les cheveux. J’imagine le sexe de mon amant bien dodu dans mon cul. Forcément, même en feignant le sommeil cette évocation me fait mouiller abondamment. Il me retourne délicatement pour me pénétrer en un missionnaire aussi classique qu’insipide. Quelques va et viens suffisent à le faire jouir. Je tressaille pour lui faire croire que j’ai joui. Et je garde ma frustration pour plus tard. Je trouverai bien une bonne âme pour la mettre à profit pendant qu’il sera parti naviguer. Enfin, c’est ce qu’à ce moment là j’espère.

sexe bronzé
sexe en live cam

Publié par

Lucie

Comment me décrire ? Disons que je suis une MILF 2.0 ! Une femme mariée trop tôt devenue accro aux rencontres adultères sur internet. Mes déplacements professionnels me permettent de céder à mes pulsions sans trop de risque d'être découverte. J'aime écrire et raconter mes aventures. J'aime aussi recevoir des commentaires sur ce blog ! Cela fait peut être de moi une grosse salope, une grosse pute ou une grosse cochonne, c'est au choix. Sauf que je ne suis pas grosse...Et que je choisi ma sexualité librement. Pour me séduire il suffit parfois d’être un peu original. Je suis une grande curieuse. Je traîne parfois (une ou deux fois par mois grand max) sur cinqasept. Je change à chaque fois de pseudo mais si vous me laissez le votre, qui sait je vous ferez peut être signe💋

7 réflexions au sujet de « Sexe triste sous les tropiques »

  1. Lucie, à quand un passage à Toulouse afin que nous découvrions ensemble les spécialités locales ?

    J’aime ton écriture. Continue ainsi.

      1. Il faut goûter à tout parait-il. N’hésite pas à me faire signe, ce sera avec plaisir que je découvrirai également ta spécialité.

  2. Pour la majorité des femmes mariées la vraie jouissance, celle qui brûle et fait bobo au cul autant qu’elle donne envie d’aller plus loin, celle qui fait crier, celle qui pousse à découvrir d’autres sensations…ce n’est pas avec un mari.

  3. Bonjour, je suis désolé de faire ça ici :
    Celles qui recherchent un plan cul sur Poitiers, notamment pour cette saison (juin-juillet-aout-septembre) je suis dispo.
    Je suis un étudiant, qui se redirige vers l’armée, 20 ans, 1m79 pour 65-70 kg. Sportif et fit, j’aime m’entretenir dans le sport. Je doit l’avouer, je suis un accro du sexe, ma copine me satisfait mais j’en demande toujours plus, et elle à parfois du mal à me suivre… J’ai déjà un plan cul régulier qui semble être satisfaite, mais j’aime élargir mes … Horizons 😉 j’accepte jusqu’a 2x mon âge, et toute proposition !
    Pour me contacter : julespourleplaisir@laposte.net
    Glissé les mots « lucie voyage » dans votre mail pour m’assurer que ce n’est pas un faux messages.
    Je peux envoyer photo à souhait.

  4. Bonjour Lucie,
    J’ai connu de ta part des textes plus excitants que celui-ci …
    Tu as déjà essayé de te comporter avec ton mari comme tu le fais avec tes plans cul ? (prendre les initiatives, pilule miracle, …)
    Comment aurait-il réagit si c’est à lui que tu avais dit à l’aéroport « rejoins-moi dans les toilettes, j’ai trop envie de ta queue maintenant ! » ?

  5. Lire « à l’aide » car je ne pense pas être laide ! On me dit plutôt jolie.
    Comme je te comprends Lucie. Cela fait longtemps que mon mari ne me fait plus rêver. Sans parler de jouir. Pourtant ma vie est confortable et ne manque pas d’intérêt par ailleurs. Ni même de complicité avec mon mari. Mais hélas le sexe est devenu insipide. Tout du moins avec lui. Car je ne m’interdit pas de faire mon marché sur cinq à sept de temps en temps quand le manque est trop difficile à supporte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>