Pute Toulouse, ville rose en mode prostituée

Tapin place du Capitole

J’aime tapiner (pour faire semblant). Me faire passer pour une pute de luxe auprès d’hommes qui se retrouvent tout surpris que je ne sois pas une vraie prostituée affublée d’un proxénète mais juste une fille facile, jolie catin qui aime faire sa salope adultère en dessous chics et coquins. Je mets ma plus belle lingerie d’escorte luxueuse, la noire très chère toute en porte jarretelles, véritables bas nylons made in France et string que tu peux écarter sur le côté pour accéder à ma chatte lisse et humide.

Ou trouver une pute à Toulouse ?

Alors si, cher lecteur, tu veux savoir où trouver une pute à Toulouse, ce blog n’est peut être pas le meilleur endroit, vu que je ne suis pas une spécialiste de la vraie prostitution, juste une imitatrice en mal d’aventures extraconjugales. Mais si tu cherches un joli petit cul en Occitanie alors tu peux tenter ta chance ici ou .

 

 

Toulouse sexy by night

La ville rose porte bien son nom. J’aime y faire le patin en bonne petite pute. Surtout l’été quand la chaleur est étouffante et que la place du capitole est multicolore de monde. J’ai un mini sac à main de pute, je me suis payée un des coiffeurs les plus chers de la ville Rose et mes cheveux sont longs et bouclés. Talons hauts et jupe un peu courte mais pas mini. Comme je suis seule, très sexy, souriante et maquillée jusqu’au bout des ongles il est permis de penser que je suis une prostituée. Mais pas une de celles qu’on aborde sous un pont glauque ou sur un trottoir mal famé. Plutôt une escort de luxe qui a déjà un rendez vous planifié à la terrasse d’un bar en plein centre ville, place du Capitole. Alors forcément, les mecs qui ne s’attendent pas à trouver une pute ici pense que je suis déjà réservée. Il est déjà tard, plus de 23 heures. C’est l’heure où les hommes non accompagnés  savent qu’ils risquent de passer la nuit en solitaires. L’heure où quelques couples mariés sortent des restaurants pour marcher dans les rues de Toulouse. Maquillée comme une voiture volée et en mode escort de luxe je sais que je risque uniquement d’être abordée par des rigolos genre ta mère casquette à l’envers. Pas du tout mon genre de client. Il faut que je me trouve une cible. Si possible un mec déjà en couple qui me regarderait à la dérobée. Un mec avec du chalenge, difficile à aborder car surveillé mais qui pourrait être partant pour un plan cul adultère. C’est peut être d’avoir été cocue qui me fait aimer baiser des mecs mariés ou en couple. Cela dit, pour un plan cul sans lendemain et sans tabou c’est l’idéal. Avec une pute d’un soir vous ne vous comportez pas pareil qu’avec votre nana de tous les jours. Vous osez plus, vous osez tout. Et c’est exactement ce qui me plaît quand je fais ma pute bien salope.

Se faire aborder par une prostituée quartier Matabiau

La place du capitole n’est pas loin à pied du quartier Matabiau où j’ai ma petite garçonnière. L’homme que j’ai choisi me lance des regards appuyés à chaque fois que sa nana regarde ailleurs. Ce petit jeu dure depuis une vingtaine de minutes à la terrasse du Grand Café le Florida, place du Capitole. Un quadra plutôt beau gosse. J’ai toujours cette application sur mon iphone qui permet d’écrire des messages en gros texte qui défilent : « WC DANS 1 MINUTE ! »

Je demande au couple de la table d’à côté s’ils peuvent garder mes affaires le temps que j’aille aux toilettes. La femme me fusille du regard mais l’homme s’empresse d’accepter.

Je me lève de ma table pour aller à l’intérieur demander les toilettes. Je suis certaine que mon beau quadra va me suivre. Il me prend sûrement pour une pute. Mais j’ai pu comprendre que je lui fais très envie avec mon petit cul et mes allures de belle salope.
Hélas tout ne se passe pas toujours comme prévu. J’attends en vain. Et quand je retourne à ma table, dépitée, plus trace de ma cible. Heureusement le couple qui devait garder un œil sur mes affaires est encore là ! Mes affaires aussi.

Escort, internet, Toulouse,

Crotte, un comble, je suis hyper sexy dans la ville rose un soir où la température est idéale pour des rencontres en terrasse et j’ai la mauvaise impression que je vais devoir jouer à la pute sur internet via une application de rencontre si je veux mon plan cul ! Petite déprime et perte de confiance ! Manquerait plus que je doive tainer autour de la gare quartier Matabiau comme une prostituée black ou des pays de l’Est ! Je rentre la queue basse (hihihi) à mon RBnB. J’aurais pu, bien sûr, continué à tapiner en centre ville. Mais plus trop le goût. Une vraie escort de luxe ne s’abaisserait certainement pas à ce racolage honteux. Je décide de changer totalement mes plans. La nuit est encore jeune et je n’ai plus trop en or de me faire passer pour une pute. Je décide plutôt de reprendre mon personnage de jolie touriste Norvégienne en goguette en France qui cherche à s’envoyer en l’air. Je fais très bien l’accent nordique et j’ai quelques notions de Norvégien. Pour cela n’importe quel site a plan cul fait l’affaire. Tellement d’hommes affamés qui traînent sur internet à partir de 23h que c’est pas trop difficile de faire son marché quand on est jolie et qu’on veut se faire gentiment défoncer le cul.

La suite est assez classique, j’ai presque envie de dire « Hélas ». Quadragénaire marié mais qui trouve le moyen de s’éclipser de chez lui en pleine nuit après que j’ai réussi à le convaincre en le chauffant en sexcam. Belle bite très agréable à sucer, il fini par me prendre sur le grand lit de l’appartement, mes jambes sur ses épaules. Pas violent mais très tonique, coups de butoirs qui vont bien au fond de ma chatte il prends appuis sur mes cuisses à pleines mains à chaque coup de butoir, je gémis en rythme en prenant soin de garder l’accent norvégien.

Je jouis assez vite, et lui demande : « Toi, tourne moi. Prendre par fesses ? Ok ? »

Pas mon meilleur plan cul mais bien quand même.

Post scriptum : Je cherche une lectrice qui voudrait m’accompagner pour un footing-drague-plan à trois sur Montauban la dernière semaine de Septembre.

515 views

Publié par

Lucie

Comment me décrire ? Disons que je suis une MILF 2.0 ! Une femme mariée trop tôt devenue accro aux rencontres adultères sur internet. Mes déplacements professionnels me permettent de céder à mes pulsions sans trop de risque d'être découverte. J'aime écrire et raconter mes aventures. J'aime aussi recevoir des commentaires sur ce blog ! Cela fait peut être de moi une grosse salope, une grosse pute ou une grosse cochonne, c'est au choix. Sauf que je ne suis pas grosse...Et que je choisi ma sexualité librement. Pour me séduire il suffit parfois d’être un peu original. Je suis une grande curieuse. Je traîne parfois (une ou deux fois par mois grand max) sur cinqasept. Je change à chaque fois de pseudo mais si vous me laissez le votre, qui sait je vous ferez peut être signe💋

13 réflexions au sujet de « Pute Toulouse, ville rose en mode prostituée »

  1. Bonjour Lucie,
    Enfin un plan cul qui n’a pas été à la hauteur de tes espérances… C’est bien que que pour une fois on connaisse aussi tes déceptions !!!
    Et la petite phrase finale « Pas mon meilleur plan cul mais bien quand même », soit c’est pour te rassurer, mais tu s’est mieux que personne qu’en temps que nymphomane peu importe le plan cul, tu as pu baiser et pas forcément prendre ton « pied intégral » et c’est votre paradoxe… Alors que c’est ce que tu cherches en cumulant les plans cul…

    1. Bin je dois pas être une vraie nympho alors ! C’est pas uniquement de baiser qui m’intéresse. C’est de donner une expérience inoubliable à mes plans culs. Mais aussi d’obtenir une expérience dont je puisse me souvenir avec émotion. J’aime aussi la difficulté, parfois le plan cul facile trouvé sur internet me déçoit car justement il est facile. J’ai être surprise en un ou deux mots. J’aime jouer un personnage, la touriste étrangère, l’étudiante un peu débutante (encore que je n’aies hélas plus trop l’âge), la femme adultère qui doit être fessée et punie pour son comportement dépravé etc…Mais aussi la jeune femme qui tombe amoureuse et a un coup de foudre dans un bal de campagne. Bref, tout ce qui s’éloigne un peu de la bonne mère, bonne épouse un peu effacée, que je suis sous ma vraie identité.

      1. Bien sûr que si tu en est une, sûrement tellement magnifique en plus…
        Et comme quasiment toutes les femmes, les hommes doivent vous surprendre…
        C’est juste que toi, comme tu viens de le dire, tu pousse la chose encore plus loin… Il faut que cela soit magique et inoubliable pour les deux parties.
        Mais c’est pas donné à tout le monde de pouvoir se lâcher au premier rdv

        1. En même temps le premier rendez vous c’est aussi celui sans trop d’enjeux, on ne se connaît pas. Si en plus on sait que c’est sans lendemain alors c’est plus simple de se lâcher totalement !

  2. J’ai 26ans. Je n’ai pas honte de dire que je cherche un homme plus âgé. J’aime tout mais surtout faire une bonne fellation. Je suis une fille facile à vivre, mon plaisir : être surprise par une main d’homme sous ma jupe dans un lieu public…

  3. Jaime toujours autant lire ces aventures pleines d’ironie!
    Question, quand vous dites: J’ai toujours cette application sur mon iphone qui permet d’écrire des messages en gros texte qui défilent : « WC DANS 1 MINUTE ! »
    Quézaco? Sur Bluetooth? Laquelle?
    Si un jour à une terrasse de café je me fais relooker par une bombe atomique, je ne voudrais pas faire comme Monsieur.. 😱

  4. Le bon coin pour trouver un plan cul payant ou gratuit à Toulouse c’est Rangueil. Pas mal d’étudiantes comme moi en recherche de sugar daddy. Laissé un commentaire ici si intéressé par un relation au long cours un ou deux soirs par semaine.
    Pas sérieux s’abstenir (mais je les repère vite !).

    1. Je suis de Rangueil et je serai ravi de te rencontrer 😇 (1m80, 85kg, brun, sportif… Le mieux c’est d’échanger des photos !)
      A bientôt j’espère !

    2. Hello dommage que tu sois loin moi à Paris car je me serais bien occupé de toi maintenant un bon petit massage musculaire détendre la nuit avec de l’huile d’arnica.

Répondre à Ski Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>