Lettre à mon prochain amant

Mon chéri,

Permets tu que je t’appelle ainsi ? Je ne sais pas encore qui tu es. Nous nous retrouverons à Gap dans deux longues semaines. D’ici là je pratiquerai l’abstinence sexuelle pour être bien en manque quand nous nous retrouverons. Sauras-tu faire de même ? Zéro branlette pendant au moins trois jours ? Saches, mon chéri que j’aime commencer par sucer et avaler quand tu t’es retenu plusieurs jours. Ma façon à moi de te montrer que j’accepte tout de toi.

Ensuite nous aurons le temps de mieux faire connaissance puisque je serai trois jours et deux nuits à Gap. Toute à toi sauf entre 10h et 16h car oui, j’ai un vrai métier !

Mon chéri, viendras tu courir avec moi avant que nous fassions l’amour ? Je suis certaine que mon legging te plaira. M’offriras tu des fleurs le deuxième soir ? Me sortiras tu en ville, les bars auront-ils réouvert ? J’imagine mes genoux à tes oreilles et tes assaults d’abord doux puis violents au fil des heures. Sauras tu me masser comme il faut ? Là où il faut ? Mon chéri je croise les doigts pour qu’il te vienne des fantasmes auxquels je n’ai jamais pensé. Mon chéri, si tu sais me dresser je serai ta soumise, ton jouet sexuel le temps d’une parenthèse enchantée avant de retourner au triste lit conjugal de ma vie bourgeoise. Mon chéri, si tu es à Gap et libre la première semaine de juin écris moi…Je t’aime.

1 141 views

Publié par

Lucie

Comment me décrire ? Disons que je suis une MILF 2.0 ! Une femme mariée trop tôt devenue accro aux rencontres adultères sur internet. Mes déplacements professionnels me permettent de céder à mes pulsions sans trop de risque d'être découverte. J'aime écrire et raconter mes aventures. J'aime aussi recevoir des commentaires sur ce blog ! Cela fait peut être de moi une grosse salope, une grosse pute ou une grosse cochonne, c'est au choix. Sauf que je ne suis pas grosse...Et que je choisi ma sexualité librement. Pour me séduire il suffit parfois d’être un peu original. Je suis une grande curieuse. Je traîne parfois (une ou deux fois par mois grand max) sur cinqasept. Je change à chaque fois de pseudo mais si vous me laissez le votre, qui sait je vous ferez peut être signe💋

9 réflexions au sujet de « Lettre à mon prochain amant »

  1. J’aime bien cette idée d’écrire à ton futur amant. Alors moi aussi je me lance. En espérant qu’un homme, un vrai, me réponde…
    Cher futur amant,
    J’ai eu vingt neuf ans hier et mon mari m’a offert un bouquet de fleurs. J’attendais mieux mais je sais qu’il me trompe. Je suis pourtant très jolie d’après mes collègues tant hommes que femme. Alors je t’imagine grand et souriant. J’imagine que tu n’as pas peur de me brusquer un peu. J’imagine que tu es derrière moi et que tu me plaque contre un mur. Tu soulèves ma jupe et mets ta main entre mes cuisses. Tu remontes vers mon sexe. Je n’ose pas bouger et j’ai très chaud. Tu me caresses et me presse contre le mur. J’imagine un doigt dans ma fente et un pouce contre mon anus. Rien que de t’en’’évité j’ai très chaud et une envie folle que tu me réponde…

    1. Chère Gwendoline, j’ajouterai que mon autre main attrape ton cou pendant que je te susurre à l’oreille que tu es ma petite chienne et que je vais te baiser comme tel. Tu me sens durcir contre tes fesses…
      Pour me décrire je suis grand (1,88) sportif, la trentaine et souriant… Enfin si tu sais te montrer suffisamment docile.

      1. Oh ! Ça devient chaud 🥵.
        En bonne fille docile je baisse moi même ma culotte. Tu libères ta queue et je sens une pression contre mon trou du cul. J’ai peur qu’à sec ça ne rentre pas ou alors que ça me fasse trop mal. Mais trop tard pour m’échapper j’en ai bien peur…Je tente quand même de me retourner pour te faire face. Me laisseras tu cet échappatoire ?

        1. Je sens ton envie de te retourner mais je n’en ai pas encore terminé avec toi. Mon doigt qui jouait dans ta fente est maintenant rejoint par un deuxième, ensemble ils te fouillent désormais profondément, tu gémis, je te sens ton souffle qui saccade. Tu mouilles abondamment, mon autre main glisse sur ton sein que je serre à pleine main… Je te propose de passer à la suite en privé cielmediateur@protonmail.com

    1. Cher Gentleman,
      Je pense mettre régulièrement à jour la page où j’indique mes prochaines destinations…Et je retiens ton pseudo. Le mien sera Ladydenantes quand je passerai par là bas…

  2. Mon amour, puisqu’il semble permis de t’appeler ainsi. J’habite à Digne les bains mais Gap n’est pas loin. Si tu n’as rien contre les lits à baldaquin et les cordes en coton je t’offre le gîte et le couvert pour ton séjour de début juin. Oseras tu me contacter par mail ou sur ton site de rencontre (bien pourri d’ailleurs mais j’y ai comme pseudo ThierryPrinceCharmant).

    1. Lit à Baldaquin et cordes…tu éveilles ma curiosité Cher Thierry…je te laisse un message sur le site (en effet bien pourri mais qui marche pour les filles comme moi. C’est à dire mariées et ne souhaitant pas laisser leur mail ni aucune trace…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>