photo de moi, lucie

Comment trouver une nymphomane

Trouver une nymphomane

Précédemment je me confiait sur ma nymphomanie. Vos commentaires et questions m’ont touchée autant qu’excitée. Alors pour vous remercier, j’écris ce petit guide pour aider ceux qui le veulent à mieux comprendre la nymphomanie pour en tirer parti et trouver une nymphomane pour un bon plan cul que je vous souhaite inoubliable. Et, croyez moi, trouver une nymphomane c’est l’assurance d’un plan cul avec une fille qui aime vraiment baiser comme une folle !

Liste de tous les articles

Je me définis moi même comme nymphomane. Ayant une formation en psychologie je pense ne pas me tromper sur cet auto-diagnostique.

 

Comment reconnaitre une nymphomane ?

Les magasines féminins définissent souvent la nymphomane comme une femme ayant un appétit sexuel pathologiquement démesuré et, de ce fait, multipliant les partenaires sans éprouver d’amour pour ces derniers. Je trouve qu’il y a du vrai et du faux dans cette définition de la nymphomane. Pour trouver une nymphomane il faut d’abord savoir ce qu’est la nymphomanie et la reconnaitre chez une femme. Alors laissez moi partir de mon cas personnel pour vous aider reconnaitre et trouver une nymphomane. Tout d’abord oui, la nymphomane que vous cherchez est obsédée par le sexe. Le sexe est pour elle ce qu’il y a de plus important au point d’être sacrément en manque si elle n’a pas sa dose de sexe. Mais cette obsession de la nymphomane pour le sexe est toujours indissociable d’un besoin irrépressible de plaire aux hommes et d’être désirée par ces derniers. Moi, j’aime sincèrement, corps et âme,  chaque amant. Je l’aime infiniment, passionnément, d’un amour docile, voire servile. L’amour est là, je ne conçois pas le sexe sans amour. C’est juste un amour de très courte durée qui s’en va une fois la chair consommée. Mais revenons à nos moutons ou à nos brebis nympho. Pour trouver une nymphomane cherchez ses femmes qui veulent à tout prix plaire. La nymphomane est forcément belle est sexy. Elle fait tout pour l’être puisque de sa plastique va dépendre son succès auprès des hommes et donc sa dose de sexe. Bien sûr toutes les filles sexy ne sont pas des nymphomanes. Ce serait trop facile. Mais toutes les nymphomanes sont sexy ou font de gros efforts pour l’être. C’est Déjà pas mal ! La nymphomane n’est pas timide, elle parle facilement aux inconnus. Elle est tactile aussi. Trop facile, un rêve me direz vous. Et bien oui, la nymphomane est assurément une fille facile que vous ne devriez pas avoir de mal à emmener jusqu’à votre lit. Hélas pour vous, les vraies nymphomanes sont rares. Il faut de la chance pour trouver une nymphomane. Aussi, lorsque vous en croisez une autant la reconnaître et ne pas laisser passer votre chance. En bref si vous croisez une fille ultra-sexy, tactiles et qui semble vous faire du rentre dedans c’est soit une prostituée, soit une nymphomane. Sachez que si vous êtes dans un lieu qui n’est pas réputé pour être un endroit à  prostitué vous avez sûrement trouvé une nymphomane.

Où trouver une nymphomane ?

Il se peut que, dans votre entourage il y ait déjà une ou plusieurs femmes qui ont une réputation de nymphomane. Dans ce cas neuf chances sur dix que vous ayez déjà trouvé la nympho. Reste à passer à l’etape draguer une nymphomane.

Mais si vous n’avez personne en vue alors il va falloir trouver une nymphomane par vous même. Oubliez les sites internet (sauf pour les nymphomanes cougar). Les nymphomanes y sont mais statistiquement un type sera toujours choisi avant vous.

Différentes sources épidémiologiques estiment que l’hyper activité sexuelle chez la femme (plusieurs partenaires sexuels par mois sur un période prolongée ) touche de 5 à 10% des jeunes filles entre 17 et 24 ans. Le pourcentage baisse ensuite considérablement pour s’etablir à environ 1% de femmes entre 25 et 45 ans. On « guérirait »  donc de la nymphomanie. Trouver une nymphomane jeune semblerait donc plus facile. Mais en fait l’etudiante Nymphomane a déjà à sa disposition de très nombreux prétendants et elle  n’a qu’à lever la main comme on hélerait un taxi pour se trouver un plan cul. Pas facile dans ce cas de faire ne sorte que ce soit vous le taxi driver. Pour trouver une nymphomane de vingt cinq à quarante cinq ans il faut fréquenter assidûment leurs terrains de chasse et compter sur la chance. La nymphomane veut garder un corps parfait pour plaire à ses amants. Vous la trouverez dans une salle de sport, sur un parcourt de footing ou à la piscine municipale. Si, comme moi, elle se déplace pour son travail alors elle dîne souvent seule mais choisi des restaurants de centre ville fréquentés. Aux beaux jours elle dîne en terrasse et s’applique à ne pas paraître absorbée par son téléphone portable. Bref la nympho fait tout pour avoir l’air disponible puisque ce qu’elle veut c’est trouver un homme qui la baise, si possible bien et longtemps mais pas dans trois jours. Donc footing et arpentage des lieux public sont de bonnes façons d’accroitre vos chances de trouver une nymphomane.

Comment draguer une nymphomane

un maître mot : rapidité. Vous imaginez bien qu’une jolie fille seule à la terrasse d’un bar ne va pas le rester longtemps. Donc c’est con a dire mais il faut être le premier sur les rangs. Trouvez un prétexte pour vous assoir avec la mignonne avant qu’un autre vous prenne la place ! Ensuite plus la peine de se presser, faites vous désirer, faite la douter un peu. La nymphomane aime draguer, c’est une chasseuse d’hommes. Si c’est trop facile elle peut se désintéresser. Mais surtout ne donnez pas rendez vous plus tard. La nymphomane veut du sexe, elle est toujours en manque (en tous cas c’est comme ça pour moi). Donc on flirte, on se dérobe un peu mais au final on a une chambre, un banquette arrière de voiture ou un appart pour concrétiser le plan cul ! Ayez en tête que vous pouvez trouver une nymphomane mariée qui ne dispose pas forcément d’une garçonnière à proximité.

Bien baiser une nymphomane

Trouver une nymphomane n’est pas facile, nous l’avons vu. Draguer une nymphomane est relativement simple. Mais bien baiser une nymphomane c’est une autre paire de manches, ou de couilles devrais-je dire. La nymphomane aime le sexe, elle en veut toujours plus, toujours mieux. Alors à moins d’etre Rocco Sifredi n’hesitez pas à avoir recours à un peu de chimie pour durer plus longtemps et pour être plus dur. Il n’y a pas de Contrôle anti dopage pour le sport en chambre, profitez en  nigauds !!! Nous les nymphomanes vous en serons reconnaissantes !

Pour bien faire jouir une nympho vous pouvez aussi lire mes conseil pour réussir une sodomie ou pour faire un bon cunnilingus

La jeunette nymphomane

Trouver une nymphomane Étudiante ou lycéenne est un vrai chalenge. Sur les campus où en boite de nuit. Difficile si vous ne la connaissez pas déjà car elle a l’embarras du choix. Possible sur les sites internet comme copine de sexe mais trop de faux profils et d’arnaques pour être recommandable. Faire l’essais gratuit et ne pas succomber à la tentation de l’abonnement payant. Sauf si la somme n’est pas importante pour vous…

La MILF nymphomane

Je me range dans cette catégorie. Un peu plus de trente ans. Mariée et mère de famille. Des heures de sport pour garder un corps sexy. Une soif insatiable de sexe et de nouvelles aventures extra conjugales. Pour trouver une nymphomane MILF comme moi il faut une part de chance. Être au bon endroit au bon moment. Souvent un hôtel de province, la terrasse d’un café ou le parcours running fréquenté ou encore la piscine olympique s’il y en a une. Ouvrir l’œil et se laisser draguer sans penser que je suis une prostituée. Je suis rarement sur les sites de rencontre maintenant que j’ai compris comment draguer en ville ! C’est bien plus marrant !

Trouver une nymphomane cougar

savez vous que la recherche google la plus associée à nymphomane est Brigitte Macron ! Je trouve cela rigolo même si perso je ne vois pas le problème que cela pose aux gens. Mais revenons à la cougar nympho. Soit vous habitez la côte d’azur et vous la trouverez facilement. Soit vous allez devoir passer par un site spécialisé du type

Il ne me reste qu’à vous souhaiter bonne chasse. Et racontez moi en commentaire vos plans cul avec une nymphomane !

 

Publié par

Lucie

Comment me décrire ? Disons que je suis une MILF 2.0 ! Une femme mariée trop tôt devenue accro aux rencontres adultères sur internet. Mes déplacements professionnels me permettent de céder à mes pulsions sans trop de risque d'être découverte. J'aime écrire et raconter mes aventures. J'aime aussi recevoir des commentaires sur ce blog ! Cela fait peut être de moi une grosse salope, une grosse pute ou une grosse cochonne, c'est au choix. Sauf que je ne suis pas grosse...Et que je choisi ma sexualité librement. Pour me séduire il suffit parfois d’être un peu original. Je suis une grande curieuse. Je traîne parfois (une ou deux fois par mois grand max) sur cinqasept. Je change à chaque fois de pseudo mais si vous me laissez le votre, qui sait je vous ferez peut être signe💋

13 réflexions au sujet de « Comment trouver une nymphomane »

  1. Lucie en cette fin d’année je tenais à te remercier pour ton blog.
    Il m’a permis de découvrir que les femmes aiment se faire enculer. Après les avoir longuement baisées, je leur lèche longuement leur petit trou, j’y fourre ma langue, mes doigts. Ensuite c’est elles qui me disent que je peux y mettre ma bite.
    Ce ne sont pas des nymphomanes comme tu te décris, mais elles aiment le sexe sinon elles ne tromperaient pas leur mari avec moi.
    Comme ton corps sexy fait tourner la tête aux hommes, j’ai l’impression qu’un homme avec un corps tonique et musclé fait aussi tourner la tête des femmes pendant l’acte, plus pour une histoire de sensation que de vision.
    Grâce à tes belles histoires, j’encule donc mes amantes.
    Continue de nous faire bander en 2021.

      1. J’en étais sûr ! C’est la même lumière et les mêmes couleurs que ta photo twitter héhé. Une question Lucie, tu ne parles jamais de rimjob, est ce quelque chose que tu as déjà pratiqué ?

          1. Cc Lucie
            Je passe beaucoup de temps au toilette selon la femme…
            En effet je suis dans l’addiction de tes articles
            Bise et passez de bonnes fêtes

          2. Donc ça veut dire que tu n’as jamais essayé alors! Déjà… j’ai appris quelque chose à Lucie Bayeul « excusez du peu »! Ensuite si tu cherches un premier je suis carrément volontaire !!! C’est littéralement le truc qui nous (en tout cas moi) rend le plus dingue. Quand tu reviendras sur Marseille penses y…Ça te fera une belle histoire à raconter 😜.

  2. Bonjour Lucie et aux lecteurs de ce blog.
    Je me présente, je m’appelle Éric j’ai 42 ans je suis un libertin assumé.
    Je suis un organisateur d’événements libertins privés sur Nîmes.
    Je côtoie régulièrement des femmes libérées et certaines nymphomane Pour qui j’organise des GB ou autres événements correspondant à leurs désires.
    J’adore et je suis attiré par Les femmes très ouverte d’esprit , sans trop de Tabou qui aiment coucher avec pleins de partenaires.
    Tout cela dans la sécurité et l’hygiène.
    J’ai aussi aidé (éduqué) Une jeune femme de 20 Ans extrêmement belle et libérée j’ai eu Une chance incroyable, cette femme fût un Bijou, notre relation d’apprentissage à duré 6 mois avec tout un tas d’expériences Pour elle.
    Elle n’avait vécu que des plans culs avec un seul mec en même temps, en grande quantité, dès qu’un Mec avait le courage de l’aborder elle couchait avec lui.
    Je lui ai fait découvrir la pluralité, Les gang Bang, la soumission et même des scénarios ET jeux de prostitution.
    Tout cela l’a énormément excité et moi j’ai pris beaucoup d’assurance et de plaisir.
    Toujours en recherche d’une complice ou d’une femme libérée , plus elle est hard et dépravée plus je suis attiré.
    Merci pour ce blog extrêmement enrichissant.
    J’ai un lieu atypique classe et aménagé pour les plaisirs du libertinage et du sexe sur Nîmes.
    Lucie, mesdames n’hésitez pas à me contacter si vous aimez Les hommes tactile, très câlin et extrêmement libéré.
    Je ne juge jamais personne,je suis Pour la liberté et l’épanouissement personnel.
    J’espère que ce témoignage apportera réconfort et excitation aux femmes libérées, nymphomane etc..
    Merci
    Éric

  3. Ah ah juste énorme ce blog je suis tombé dessus par hasard pour envoyer des Tuto de gorge profonde à ma femme… et ça fait 2h que je lis des articles en boucle :),
    La gorge profonde c’est toujours pas ça par contre :(, j’espère pouvoir connaître ça un jour quand même ! Au top ce blog 😀

    1. Merci merci ! Vous n’imaginez pas ce que ce type de commentaire me fait. Depuis quelques temps la fréquentation du site baisse car Google a du changer son algo de notation des sites. Ou alors il est victime d’une attaque de liens pourris. Donc, petite baisse de motivation pour relater mes aventures et états d’âme. Mais ce type de commentaire me remotive. Je sais que ce n’est pas évident à assumer mais merci à tous ceux qui osent partager mon site sur les réseaux sociaux et autres. Cette semaine j’ai un petit déplacement dans la Creuse. Plan cul de rentrée prévu jeudi. Je vous raconterai !

  4. Je trouve choquant que la nymphomanie soit encore de nos jours considérée comme une maladie ou même un trouble du comportement. Cela me fait penser à ce que certains pensent de l’homosexualité. Avoir envie de baiser plusieurs fois par jour en changeant de mec chaque semaine ne me cause aucun problème de santé . À condition de se protéger et d’eviter les pratiques brutales (que je n’aime pas pour ma part). Façonner son corps pour être la plus bonnasse possible me semble même plutôt bon pour la santé. Passer des heures sur copinedesexe n’est pas pire que perdre son temps sur Instagram ou Facebook. Il y a cinq ans j’étais malheureuse et inquiète de mon comportement « anormal ». À dix neuf ans j’étais considérée comme la grosse salope nymphomane par tout mon entourage, famille comprise. J’étais ostracisée et personne ne voulait de contact avec moi. Sauf, bien sûr, les mecs qui voulaient tous me sauter mais, évidemment, sans que cela se sache. Moi, au contraire j’aime aussi être vue avec mon homme. J’aime qu’il me sorte et se montre avec moi avant de me baiser. Et, tu ne le croiras peut être pas mais je suis ultra fidèle ! Je n’ai jamais trompé ! Je largue toujours mon mec avant d’en prendre un autre même si c’est souvent par SMS pendant les préliminaires avec le nouveau ! C’est étrange mais c’est un principe que j’ai toujours eu. Bref, aujourd’hui, après une longue psychanalyse, je me suis acceptée comme je suis. J’ai retrouvé quelques vraies amies à qui je ne cache pas mon mode de vie et qui ne s’offusquent pas de me voir débarquer à un repas avec un type différent à chaque fois. Je suis nympho et elles le savent. J’ai promis de ne pas leur piquer leur mec ou leur mari. Cela me demande un effort sur moi même mais je m’y tiens car je crois en la notion de principes. Je suis infirmière indépendante ce qui me permet de travailler à peu près partout très facilement. Comme les mauvaises réputations sont quand même vite faites je dois changer de département au moins une fois par an. Mais je prends cela comme un chance. Je garde de vrais ami(e)s fidèles de chaque lieu où je vis. J’ai renoué avec mon Père qui, sans l’approuver, comprend mon choix de vie. Ma Mère ne me parle plus. Je n’ai pas compté le nombre de départements en France mais je pense qu’il y en a suffisamment pour tenir jusqu’à la ménopause ! Voilà mon témoignage, je suis en ce moment en Savoie je pense jusqu’à 2019. Après ce sera les Landes ou peut être l’outre-mer ses beaux blacks, ses métisses et ses touristes bronzés ou couverts de coup de soleil à soigner à grand coup de langue. Merci pour ton blog. C’est quoi ton pseudo sur copine de sexe ? Moi c’est Flohohohohahahihi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>